[📖 ColorFLUFFminis] Episode 1, "La fin d'un âge"


#1

PROLOGUE


Le tiers âge touchait quasiment à sa fin.
Il s’agissait de la fin d’un age qui avait vu s’accomplir de grandes choses, un age de lumière vous dirons certains. Mais, déjà les yeux de tous se tournaient vers le quatrième age, et surtout les incertitudes qui accompagnent ce genre de transition.
C’est dans ce contexte que se tenait la 99 995 ème assemblée mensuelle de la Guilde la Magie, comme à l’accoutumée, au dernier étage de la Tour Sombre.

L’immense salle circulaire, située directement sous la toiture de la tour, semblait atteinte d’une fébrilité et d’une agitation inhabituelles.
De grands braseros ensorcelés flottaient dans l’obscurité en effectuant une sorte de ballet très lent, et dont la musique se serait arrêtée il y a déjà plusieurs siècles.
Leurs passages parmi le méandre de poutres qui constituaient la charpente éclairaient, au détour d’un enbranchement, fées et autres farfadets occupés à quelques jeux inconnus des grandes gens.
Cette ronde incessante projetait des ombres dansantes sur les murs et le sol de la grande salle, tandis que des volutes de fumée, parcourues de lueurs éthérées, se répendaient dans toute la pièce.

L’ensemble des gradins, qui ornaient le pourtour de la salle, étaient occupés.
On pouvait même apercevoir quelques retardataires, obligés de rester debouts, et qui tentaient, malgré tout, de conserver une certaine contenance.
Tous les mages et les sorciers, qui comptaient dans le monde connu, étaient présents. Même la guilde des nécromants avait envoyé un prêtre liche, chose qui n’avait pas eu lieu depuis le second age.

Les visages étaient fermés sous les larges chapeaux, et on devinait, sans peine, les mâchoires serrées derrière les barbes.

Seul au milieu de la pièce, le mage Ezekaël se tenait devant l’assemblée qui le dévisageait. Tout du moins, il essayait tant bien que mal de rester debout, en dépit des tremblements qui secouaient ses jambes.

Face à lui, assis derrière son large bureau, le visage fermé, l’Archimage en chef Grandoulf le regardait fixement, les mains jointes.

Les nombreux murmures qui parcouraient les gradins se turent à l’instant où se dernier se décida à se lever pour prendre la parole:

“- Avez-vous la relique, Ezekaël?”
“- Non.” Répondit le mage, les yeux fixés sur ses chausses, d’une voix si fluette qu’elle en était parfaitement inaudible même dans le silence le plus total.
“- PARLEZ DISTINCTEMENT !” Lui hurla alors l’Archimage, sortant Ezekaël de sa torpeur et le faisant tomber sur son séant.
“- Non, Archimage.” Répondit-il.

Les murmures reprirent alors de plus belle, la salle s’emplissant de chuchotements qui, vu leur nombre, en vinrent à former une sorte d’énorme brouhaha.

“- SILENCE!!! SI – LEN – CE !!!”

Le regard de l’Archimage était noir.
Tous se turent instantanément, de peur de recevoir quelque sombre malédiction “pour l’exemple”.
Il faut dire que le personnage était coutumier du fait, on ne devient pas Archimage en chef en faisant du tricot, plutôt des confettis…si vous voyez ce que je veux dire…

“- Voilà qui est fort fâcheux. Le rituel est primordial si nous voulons atteindre le quatrième âge. Sans cette relique nous ne pourrons empêcher la sombre prophétie de s’accomplir. Et vos aventuriers? Où en sont-ils?”
“- Nulle part.” Répondit le mage qui restait assis par terre, tétanisé par la peur. C’est qu’on en avait foudroyé pour moins que ça…
“Les semi-hommes ont disparus.” Reprit-il.
“- Ceux qui sentaient le graillon ? Avec le petit frisé qui tripotait sa bague de manière obscène?” S’enquit l’Archimage.
“- Ceux la même, votre grandeur! Je soupçonne le barbare autrichien de les avoir boulotté entre deux monstres, il passait son temps à dire que “ça doit être bourré de protéines !”.”
“- Et lui ? Qu’est-il advenu de la légende du Nord ?”
“- On a retouvé son slip en peau de phoque au milieu d’un tas de cendres.”
“- Et votre soit-disant invulnérable troupe d’élite, constituée de nains et d’elfes où chacun devait combler les faiblesses des autres ?”
“- Ils n’ont jamais atteint l’entrée du donjon. Les nains ont occis les elfes au premier prétexte. Une histoire de circonscrire le foyer infectieux, suite à un éternuement suspect. Puis ils sont rentrés chez eux, en s’arrêtant dans toutes les tavernes qu’ils ont trouvé sur la route. C’est une tradition qu’ils appellent un voyage gastronomique, ils font même des guides à ce qu’il paraît…”

“- Excusez-moi de vous interrompre.”, fît alors une petite voix dans l’assistance.

Un gnome, orné d’un badge accompagnateur et que personne n’avait remarqué jusqu’alors, se tenait assis à côté du prêtre liche, la main levée vers le ciel.

“- Qui donc êtes vous ?” Demanda l’Archimage, quelque peu décontenancé par l’outrecuidance du petit personnage qui venait de les interrompre.

“- Oswald T. Thriplwoodgrawn troisième du nom, producteur de spectacles.”
Il s’était levé et avait marché jusqu’au centre de la pièce pour aider Ezekaël à se relever.

“- Je crois que j’ai la solution à votre problème de relique.”
“- Tiens donc?” S’étonna l’Archimage d’un air moqueur à peine dissimulé.
“- Oui.” Il marqua un temps d’arrêt comme pour attirer l’attention de son auditoire.
“Voyez-vous, ce donjon est le plus dangereux qui existe à cent milles lieues à la ronde, le taux de mortalité y est excessivement élevé. Seuls des aventuriers totalement décérébrés et donc condamnés à l’échec s’y risqueraient, tout le monde le sait.”
“- Vraiment ?” Interrompit l’archimage, ses yeux brûlaient de colère tandis qu’il fustigeait Ezekaël du regard alors que ce dernier tentait vainement de se cacher derrière le gnome qui lui arrivait à la hauteur des genoux.
“- Oui.” reprit le gnome qui s’était mis à marcher autour d’Ezekaël comme un professeur donnant la leçon. “Voyez-vous, en tant qu’organisateur de spectacles, je suis moi-même soumis à un taux de mortalité prohibitif qui réduit drastiquement les marges sur mes activités de gladiateur. Aussi ai-je passé un accord avec la guilde des nécromants qui me réssuscite la masse salariale autant que nécessaire… moyennant un pourcentage sur les bénéfices bien évidemment…”

“- Quel est le rapport?” demanda l’Archimage qui s’était rassis, intrigué et amusé par le petit personnage.

“- Et bien, je vous propose d’organiser les championnats du monde de Pillage de Donjons. J’ai déjà l’accord de la guilde des nécromants.” Le prêtre liche se leva et acquiesça d’un mouvement de tête.
“On fait un peu de publicité, on incite les meilleurs dans le domaine à venir participer par appât du gain ou pour la beauté de se mesurer à leur pairs, et surtout, avec la garantie d’en sortir vivant. On aura la crème de la crème, quoi… Avec ça, on va la récupérer votre relique…”

“- Et vous? Quel est votre intérêt dans tout cela?”

Le regard du gnome sembla s’éclairer de milles feux tandis qu’il se frottait les mains.

“- Je ne demande que l’intégralité des droits de diffusion, le monopole d’exploitation et l’exclusivité sur les produits dérivés. J’ai déjà un nom, ça va être bien…”


Un sujet pour les réunir tous et dans le forum les lier !
DĂ©fi du mois d'octobre 2018 - Halloween
#2

LA PARTIE


Jeu: DungeonQuest
Colorfulminions: @diceroller, @Meroutback, @nats et @Spin0us.



#3

EPILOGUE


Bureau de l’Archimage en chef, Tour Sombre de la Magie.
Sur-lendemain des premiers Championnats du Monde de Pillage de Donjons (CMPD).


L’Archimage en chef, Grandoulf, était assis à son bureau, muré dans le silence.
Ses doigts tapotaient frénétiquement la surface du bois, trahissant une profonde impatience.

Ezekaël était assis face à lui, à côté d’un petit fauteuil vide.
Son regard ne se détachait pas des coussins, sur lesquels, manquaient les fesses d’un gnome.

Le mage savait qu’on ne fait pas apparaître les gens d’un simple regard et qu’il faut plusieurs dizaines d’années de pratique des arts occultes, avant de connaître et de maîtriser les bonnes incantations. Mais, aujourd’hui, il aurait volontiers échangé tous les sorts qu’il avait appris pour cette seule connaissance.

Il n’osait tourner la tête de peur de croiser le regard de l’Archimage.
De toute façon, il n’en avait pas besoin. Une profonde réprobation et une colère noire saturaient l’atmosphère de la pièce de mauvaises vibrations.
L’anxiété du mage était palpable…

« Me faire attendre ! Moi… » gromela l’Archimage dans sa barbe.
« Il… il va arriver… » répondit Ezekaël, en essayant de s’en persuader lui même.

Le bruit sourd d’un poing qui s’abat sur le bois, tel le marteau d’un forgeron sur une enclume, le coupa net dans son élan et le persuada de s’abstenir de toute autre tentative d’articuler ne serait-ce qu’une syllabe.
Le grognement,que laissa échappé l’Archimage, confirma d’ailleurs l’idée que conserver le silence restait, dans l’immédiat, la meilleure option.

Les miniatures présentes sur le bureau, qui s’étaient soulevées à l’impacte, retombèrent miraculeusement, l’une après l’autre, sans bris ni renversement.

L’Archimage était un « miniaturiste ».
Il collectionnait des morceaux de réalité qu’il capturait dans des micro-dimensions alternatives, avant de les réduire à des tailles compatibles avec leur entreposage en intérieur.
Cette pratique décorative était très en vogue chez les mages à cette époque. Ils capturaient même, à cette occasion, des tribus guerrières. Les fins de banquets étaient l’occasion pour eux de faire s’affronter leur armées respectives, à même les tables, en sirotant un bon digestif.

« Mais où donc est-il !!!?? » hurla Grandoulf en frappant de nouveau du poing .

Ce coup-ci, Ezekaël tourna instinctivement la tête.
Son attention avait, en effet, été attirée par le flash généré lorsqu’un éclair de foudre s’était échappé de l’anneau de l’Archimage.

Il y eu des centaines de cris et de lamentations, à peine audibles, quand l’éclair enflamma l’Arbre Maison miniature présent sur le bureau.
Se faisant, l’Archimage venait d’exterminer les derniers représentants du peuple Niva’a, de farouches guerriers à la peau bleu qui gagnaient souvent les combats de fins de banquet.
C’était une perte regrettable.

Ezekaël se murmura à lui même, « Ben, celui-là, il est pas passé loin. » content que la miniature se soit trouvée exactement entre lui et l’anneau enchanté.

L’Archimage et lui contemplaient avec désarroi la fin d’un grand peuple, certes miniaturisé, mais un grand peuple, quand même.

C’est à ce moment précis que la porte du bureau s’ouvrit avec fracas, sans que personne n’ait eu la délicatesse de toquer et d’attendre qu’on l’invita à entrer.

Un gnome survolté pénétra dans la pièce les bras chargés de paperasse.

« Messieurs, c’est la régalade !
Les chiffres sont démentiels !
La première édition des Championnats du Monde de Pillage de Donjons est un succès !
Même les produits dérivés sont une réussite. On a créé des poupées de Nats’tiana, les gens se les arrachent ! On les vends en tant que porte bonheur, des aspirateurs à scoumoune ! Les pecnos les achètent pour se débarrasser du mauvais œil avant de les brûler ! Un succès, je vous dit ! »

« Oswald ! » l’interrompit l’Archimage, « Et la relique ? »
« Quoi, la relique ? » demanda le gnome en regardant Ezekaël.
« Je ne lui ait pas dit. » sortit machinalement le mage sans même s’en rendre compte.
« Pas … dit… quoi ? » enchérit l’Archimage sur un ton menaçant.
« Ben… elle a été découverte. Vous allez rire… elle était pas dans la salle du trésor mais dans les catacombes… »
« Fort bien, peu importe l’endroit pourvu qu’on ait le Mac Guffin (prononcé le Ma’har Gouf’fine), le diamant légendaire. »
« Ben… en fait… on l’a … » le début de la phrase était hésitant, saccadé, avant de s’accélérer à un rythme effréné : « … pas vraiment, l’aventurier qui l’a trouvé est mort dans le donjon avant de pouvoir le ramener. »
Ezekaël en avait profité pour se dissimuler derrière le bureau, seuls ses doigts dépassaient encore du rebord du plateau.
« QUOOIIIIIIII !? » Hurla l’Archimage.

Le gnome reprit la parole, « Alors, pour la saison 2, on va faire des sessions de qualification régionales. On va avoir besoin de plein de pierres de vision comme celles que vous avez fourni pour l’émission d’avant-hier. Il faut vous y mettre rapidement, la demande va être énorme. »

L’Archimage lui lança son regard noir, « Vous croyez vraiment que la guilde des mages va passer son temps à fabriquer des pierres de vision pour votre compte ? Alors que nous avons une relique à retrouver… encore… »

Le gnome sortit un des papiers de la pile qu’il venait de poser sur le bureau.
« Regardez ! Là » Il pointait des gribouillis dans le pied de la page.
« J’ai votre accord signé. »

L’Archimage lui arracha le papier des mains et mit ses besicles pour lire les minuscules écritures.
« La guilde de la Magie et ses représentants s’engagent à fournir des pierres de vision à Mr Oswald T. Thriplwoodgrawn, troisième du nom, en nombre nécessaire et suffisant, autant que de besoin, dans des délais compatibles avec les activités sus-nommées et au tarif précédemment négocié, sans augmentation d’aucune sorte, pour les dix prochaines années des CMPD.»

« Vous avez pas lu les petites lignes ? Il faut toujours lire les petites lignes avant de signer. » Ajouta le gnome en s’asseyant. « J’ai déposé un brevet; d’ailleurs, il faudra graver GFM-TV sur les prochaines pierres.
C’est un acronyme pour Gnome’s Fight and Maze - Thriplwoodgrawn Vision.
C’est en Gnomelois, la langue des affaires.

Bon, au boulot maintenant, il me faudrait un premier lot de 2000 pierres pour la fin de semaine. De toute façon, elle est pas vraiment perdue votre relique. »

« Qu’entendez-vous par, pas vraiment perdue, exactement ? » demanda l’Archimage en posant la feuille, après s’être assuré qu’il s’agissait bien de papier magique ininflammable via un rapide, et imperceptible, toucher incandescent.

« Mais,vous lisez jamais les petites lignes ? » s’agaça le gnome.
Il sortit un papier de son veston et se mit à le lire à voix haute « La guilde des Nécromants percevra un prélèvement de 50 pièces d’or par acte de résurrection des participants au CMPD. De plus, afin de couvrir ses faux frais, la guilde réalisera la captation et la conservation de toute richesse et tout objet provenant du donjon, qu’elle qu’en soit sa nature, et qui serait en possession des participants au moment de leur téléportation aux points d’entrée. Le Sieur Oswald T. Thriplwoodgrawn, troisième du nom, touchera … bla bla bla, le reste ne vous concerne pas. »

Il rangea le papier avec empressement.

«Vous voyez. Votre relique est en possession de la guilde des Nécromants. Bon, le problème c’est que les connaissant, ils ne la rendront jamais. Vous pourriez peut-être la louer ? Je peux vous rédiger un contrat avantageux… »

L’Archimage qui avait fait le tour de son bureau, saisit Ezekaël par le col et le souleva du sol. « Il nous la faut, Ezekaël! Et vous allez aller la chercher vous même !»

« Bon et mes pierres… » ajouta le gnome, en sortant un petit carnet d’une autre de ses poches.
« On part sur un payement à la livraison plus 30 jours ? Ça va à tout le monde ? »

Ezekaël trouvera-t’il le moyen de récupérer le Mac Guffin à temps pour permettre à la guilde de la Magie d’empêcher la sombre prophétie de s’accomplir ?
Nats’tiana touchera-t’elle des droits d’image pour les produits dérivés à son effigie ?
Oswald aura-t’il ses pierres dans les temps ?
Y aura-t’il une suite à ce fluff alambiqué?

Ces questions trouveront peut-être bientôt des réponses, mais il s’agit d’une autre histoire…


#4

Mais pour avoir des réponses, il faut du beau jeu…

Personnellement, je verrais bien une partie de Dungeon Saga et aussi une bataille avec une armée de morts vivants…

(@Mr_K, t’as pas ça qui traîne dans tes tiroirs, une armée de squelettes de Runewars?)

A vous de vous y mettre…


#5

Malgré la longueur indécente de ce post, j’ai tout lu, c’est bon signe.
Bien joué :sunglasses:


#6

Je n’ai pas encore lu cette article, je le ferai dès que j’aurai 2 heure devant moi pour tt faire à la suite.

Mais je tiens à te remercier pour le contenu, les parties ont une toute autre saveur à regarder lorsque qu’une histoire si rapporte.

Et bravo pour le taf^^


#7

Punaise Félicitation c 'est proprement génialissime je me suis régaler à lire la nouvelle servant de fluff à la partie, c est super bien écrie c est ultra fun remplie de références mention spécial pour le Mac Guffin expression cinématographique que peu de gens connaisse du vrais, du bon boulot, chapeau bas l’artiste :slight_smile:


#8

Content que ça vous plaise…

A la base, j’avais juste prévu de clore cette histoire et puis j’ai écouté le dernier drop podcast sur les parties scénarisées de 40k… Je me suis dit que je devais pouvoir faire à peu près la même avec nos jeux de société, c’est là que l’idée du mac Guffin a germé en rebondissant sur une phrase de dice à la fin du live à propos de Grandoulf.


#9

Quelle phrase ? :slight_smile: ca m’intéresse !


#10

“Malheureusement, Grandoulf va pas être content…parce que à mon avis, la relique elle était forcément dans la salle du dragon et il y a personne qui a ramené quelque chose de la salle du dragon…”

Et nats a rajouté “vivant”

Donc, pour cacher la relique, le meilleur endroit était le plus inattendu, donc les catacombes et pas l’antre du dragon.
Tu y as trouvé un diamant légendaire, gardé par deux petites araignées, par pur hasard, parce que tu arrivais pas à sortir des catacombes … donc la fameuse relique trouvée presque par erreur.
Et en plus, tu es mort à un cheveu de la ramener, ce qui renforce le côté tragi-comique.
Le “vivant” de nats m’a fait embrayer sur le fait que la relique avait pu être ramenée par ta mort par les nécromants qui avaient fait main basse sur les trésors en tirant avantage des règles…
Et voilà comment, j’ai récupéré un magnifique macguffin pour justifier d’autres parties sur d’autres jeux…

Vous allez devoir faire d’autres lives les amis… ^^


#11

GĂ©nie !! \o/

ChapĂ´, je suis fan !

:slight_smile:


#12

Que c’est beau…Du grand Art…:+1:

Chapeau…:wink:


#13

C’est tout de même une sacrée coïncidence que j’ai orienté le récit pour faire des nécromants les antagonistes alors que le thème du concours de peinture est justement “revenu d’outre tombe”… Ou alors…

Par tous les dieux… Tout serait lié !?

Des pièces éparses qui s’imbriquent ensemble et forment un tout dans un fluff cohérent…

C’était le teaser inutile du dimanche ^^


#14

Pas si inutile que ça…:thinking:
Ça laisse penser que l’on serait un tout. :flushed:

Elfes et nain compris :joy: