Galerie - Gribouillages de Suwing

Bonjour :slight_smile:
Sans aucune prétention et sans garantie de poursuivre dans le temps, je m’essai à ce nouveau loisir pour moi.
Ici je vais simplement présenter mes progressions, réflexions et rendus.
Etant totalement débutant, théoriquement je ne peux que progresser :slight_smile:

Je commence ma première figurine avec un squelette tout simple du jeu D&D Ravenloft.

Alors déjà la figurine était toute tordue sur son socle et l’épée également.
Donc une première pour moi pour redresser tout ça.
Bain d’eau chaude puis d’eau droite.
Le résultat est pas trop mal, l’épée reste encore un peu tordu mais comme je n’etais pas sur de pouvoir refaire le procédé, je laisse tel que :slight_smile:

Avant :
Squelette bourré

Epee tordue

Après :
Epée redressée (a peu prés)

Squelette sobre

Prochaine étape à faire = sous-couche !

7 « J'aime »

C’est en plastique mou ? Tu peux y aller avec l’eau chaude.
Tu peux faire bouillir l’eau pour ton bol d’eau chaude, et tu peux même ajouter des glaçons pour refroidir ton bol d’eau froide.
Avec la chaleur, le plastique mou va reprendre la forme du moule. Donc tu peux faire plusieurs trempettes, pas de soucis avec ça.

1 « J'aime »

Salut :slight_smile:
Merci prochaine fois j’irais plus fort je pense.
Bon première séance de peinture :

  • Sous couche : Blanc White scar (fait la veille)
  • Temps de la séance : 4h30
  • Pinceau : Starter brush Citadel
  • Eclairage : Vieille lampe d’appoint

Mes impressions générales :

  • C’est beaucoup plus dur que sur les vidéos :wink:
  • Pour la base et le shade ca allait à peut prêt, par contre pour l’application des layers j’ai vraiment eu du mal, surtout pour le crane du squelette.
  • Pour la dilution j’y suis allez au pif, je ne crois pas avoir trop bouché de détail.

Schémas de couleurs utilisés (Citadel) :

  • Os : Zandri dust (Base) + Seraphim sepia (shade) + Ushabti bone (Layer) + Screaming skull (Layer)
  • Bouclier + Manche épée : Dryad bark (base) + agrax earthshade (shade) + gorthor brown (layer) + baneblade brown (layer)
  • Lame épée + pourtour bouclier : Leadbelcher (Base) + Reikland fleshade (shade) + Stormhost Silver (layer)
  • Yeux + décor bouclier : Mephison red (base)

Résultat :

  • C’est toujours mieux qu’en plasique gris :slight_smile:
  • J’ai acumulé des couleurs mais cela ne dégage pas cette histoire d’ombre et lumière :confused:
  • Hate de continuer :slight_smile:

N’hésitez pas à me donner des conseils ! :slight_smile:

Photos :




4 « J'aime »

Salut,
C’est un début plutôt prometteur, il y a de l’application, de l’idée dans la disposition des couches (ombres et lumière), un schéma de couleur intéressant.
Le plus gros défaut que je vois en regardant ta fig, c’est le côté « pâté » de ta peinture. C’est un problème de dilution et c’est un grand classique chez les débutants. Il faut dire que la dilution est rarement expliquée étant donné que c’est plutôt un feeling personnel.
Pour tes couches de base, il faut un max de couvrance, je te conseillerai du 1 pour 1, soit 1 goutte de peinture pour 1 goutte d’eau.
Tu peux aussi diluer tes lavis si tu les trouve trop « violents ».
Pour les layers, je pense qu’il faut diluer au moins a 1 pour 3 soit 1 goutte de peinture pour 3 gouttes d’eau. Et bien décharger ton pinceau avant d’appliquer ta peinture.
Il vaut mieux faire des couches qui marquent très peu et en faire plusieurs passages qu’avoir d’emblée une couche qui a marqué trop fort.
Voilà, bonne peindouille et un max de plaisir à toi!

1 « J'aime »

Salut,
Merci beaucoup pour ton retour :slight_smile:
Oui pour l’instant je n’ai pas de « feeling » au niveau de la dilution.
Après il était tard (1h du matin) et j’ai voulu finir trop vite.
J’aurais du patienter sur une autre séance (l’impatience du début !).

Mais pour diluer vous faites comment concrètement ?
Vous prenez un autre pinceau ? une pipette ?
Car que ce soit pour la peinture dans le pot ou pour l’eau, j’ai pas réussi à faire des « gouttes qui tombent ». Peut être utilisé un pinceau plus gros ?

C’est bête comme question mais, quel critère visuel me permet de me dire que j’ai pas assez dilué ou au contraire trop dilué ?

On dit souvent que la peinture diluée doit avoir la consistance du lait. :man_shrugging:

  • Pas assez dilué : ça bouche les creux et tu perds les détails
  • Trop dilué : ça couvre rien du tout

Donc c’est entre les deux.
Sachant que certains passent 3-4 couches d’une même couleur pour avoir une base bien uniforme, quand d’autres n’en passent qu’une. Ca te donne une idée d’à quel point la dilution idéale dépend de chacun. :sweat_smile:

2 « J'aime »

@Ooook a presque tout dit!!^^
J’utilise personnellement un vieux pinceau pourri pour aller récupérer la peinture dans le pot citadel et j’utilise une petite seringue 50ml pour l’eau, ça me permet justement de faire du goutte à goutte. Attention cependant au spasme qsui te fait vider la moitié de la seringue sur ta goutte de peinture!!!

1 « J'aime »

Pour ma part, j’utilise une palette humide « maison ». Une feuille de papier sulfurisé sur une éponge mouillée. Cela permet de garder la peinture fluide. Pour la dilution, je trempe le pinceau dans le pot, puis dans l’eau et je mélange sur la palette. Par contre, pas vraiment de mesure du niveau de dilution. Je fais ça au feeling !

1 « J'aime »