[JDR] AMI Saison 2 - Crime et Machinerie

Amis Joueurs, joueuse, bienvenue pour cette saison 2 d’Aventures dans le Monde Intérieur.

Avant de se jeter dans le grand bain, quelques rappels avec des liens essentiels que je vous invite à mettre en favoris

L’ensemble des règles définitives c’est par ici. un peu de relecture ne vous fera pas de mal. Pas d’assistanat cette fois ci, vous êtes des aventuriers aguerris maintenant.

Votre fiche de personnage c’est par la. Vous la gérez aussi comme des grands, si vous ne la mettez pas à jour c’est vous qui êtes pénalisés, pas moi. Vous n’en serez que plus facile a tuer :smiling_imp:

Pour faire parler les personnages je vous propose d’utiliser la même synthaxe. A savoir rajouter un > devant votre phrase.

Bonjour, je suis ElemenT, votre Maitre de jeu.

Pour les autres qui suivent l’aventure sans être joueur, merci de ne pas poster dans le fil, par contre un salon dédié sur Discord est disponible, et toute remarque sera bonne à prendre.

3 J'aime

31 Aout 1888,

Vous posez un pied à Port Arcadia, à peine remis des émotions de cette incroyable découverte qu’est le Monde Intérieur, que déjà se joue devant vous un spectacle à couper le souffle. Sous le dôme d’une prodigieuse caverne, se dresse une conséquente citée à l’activité frénétique.

Le Nautile vous a débarqués au centre du port, au milieu des bateaux de pêche et autres navires marchands. Sont amarrés aux alentours, quelques chalutiers, bricks, goélette, soit une douzaine de navires environs.

Bienvenue à Port Arcadia mes amis ! Ne vous y méprenez pas c’est bien le nom de la ville qui s’étend face à vous et non celui du port, vous indique Grant. Nous sommes ici à Junius Harbour, le port marchand de la ville. A l’est c’est le port civil, tandis qu’à l’ouest se trouvent les docks. Je dois d’ailleurs m’y rendre afin de faire corriger une anomalie sur le Nautile, ce dernier voyage l’a éprouvé.

Effectivement le port ne se limite pas qu’à la seule zone marchande et n’aurait presque rien à envier à celui de Plymouth que vous avez quitté deux mois plus tôt. Docks, entrepôts et chantier naval s’étirent d’un côté, tandis que petits voiliers et yachts luxueux sont amarrés de l’autre.

MacAllister va vous conduire à l’Office, tous les nouveaux arrivants doivent s’y présenter afin de s’inscrire en tant que membres du Club Arcadia. Sur ce mes amis, je vous tire ma révérence, j’ai encore fort à faire, nous nous recroiserons certainement très bientôt.

Après avoir serré chaleureusement la main de chacun de ces messieurs et présenter ses hommages à Ida Bell, il tourne les talons et s’engouffre dans le ventre du Nautile.

Et maintenant tu me laisses faire la paperasse ? Grant, c’est la dernière fois que nous recrutons de la sorte, tu peux me croire, lance MacAllister.

Vous entendez un petit pouffement de rire et un « Au plaisir » venant de l’intérieur du submersible organique.

Hâtons-nous reprend MacAllister, la journée ne fait que commencer.

image

Délaissant la Mer Intérieure, ou le Lac Arcadia pour les intimes, MacAllister vous mène droit vers la ville. Vous débouchez sur un large forum terriblement animé.
Des dizaines de grossistes couvrent leurs étals de denrées exotiques, pour la plupart complètement inconnues à vos yeux. Les négociateurs, venus des quatre coins de la cité se bousculent, crient, agitant des liasses de billets les bras tendus en l’air, espérant faire les meilleures affaires possibles. Les échanges se font dans une ambiance chaotique et vous avez du mal à discerner ce que vous explique MacAllister

Port Arcadia est composé de nombreux quartiers et le marché du port, autrement appelé Foreyard’s Circus, en est le plus pittoresque. De toute la cité rien n’y égale ni le bruit, ni l’odeur.

Vous vous frayez un chemin tant bien que mal à travers toute cette agitation pour enfin atteindre une large rue, toute droite. Il est encore très tôt le matin et les passants sont plutôt rare.

image

Laisser-moi vous présenter Main Avenue comme il se doit, c’est-à-dire par le biais de l’Histoire. L’histoire avec un grand H. A l’origine du chantier de Port Arcadia, voilà plus d’un demi-siècle, les pères fondateurs ont fait le choix d’organiser leur cité le long d’une seule et unique artère principale. Cette décision, étonnement contrainte, était dictée par un élément clef de leur cahier des charges : offrir la plus grande des sécurités aux citoyens quant aux risques de chute de pouvant se détacher du plafond de la caverne, culminant à mille pieds au-dessus de la ville. Et pour cela, ils ne désiraient rien moins que de couvrir l’ensemble des voies passantes d’un treillage de fer forgé.

Vous levez les yeux et, chose que vous n’aviez pas encore remarqué tant il y a à voir autour de vous, l’ensemble de la cité est recouvert d’un épais grillage formant une protection impénétrable au-dessus de vos têtes.
Vous continuez d’avancer le long de Main avenue, pendant que MacAllister débite son monologue, tel un guide touristique parfaitement rodé.

Pour les bâtiments, on développa des normes du même ordre. Les toitures devaient être doublement charpentées et respecter une pente aiguë d’au moins soixante degrés. On les équipa également de mâtures auxquelles on accrocha des filets à large mailles tendus jusqu’au sol, si bien que les demeures port-arcadiennes avaient des allures de gréements sédentaires. Aujourd’hui encore, de Temple Square à Foreyard’s Circus, de nombreuses bâtisses anciennes donnent la sensation d’être…

BOOOOOOOOOOOUUUUUUUUUM

image

6 J'aime

Jet de Vigilance pour tous

@Meroutback, @Metamec, @Spin0us : Echec

@Lyrilis : Succès

Personne n’a vraiment le temps de réagir. Vous êtes tous soufflés, à l’exception de Jairo, par l’explosion venant du bâtiment sur votre gauche. Vous allez vous écraser au sol, ou contre le bâtiment côté droit.

@Lyrilis : Tu trainais un peu a l’arrière du groupe, complètement estomaqué par la vision de cette ville. Toi qui ne connais que les environnements tropicaux et les petits villages de ta région natale, cette vision est véritablement hallucinante. Étant un peu en retrait, tu n’est pas pris dans le souffle de l’explosion, et c’est plus par chance que par habileté que tu esquives les décombres projetés tout autour.

Quant aux autres, vous vous relevez péniblement, complètemment sonné et à moitié sourd, vos corps endoloris, ne sachant pas réellement ce qui vient de se passer. Toutes vos parties de peau visibles comportent éraflures et coupures. Sayajiro à même un petit bout de verre planté dans la joue.

@Metamec : 15 points de fatigue
@Spin0us : 14 points de fatigue
@Meroutback : 15 point de fatigue


*Pensez à mettre à jour vos fiches de perso en fonction des dégâts. Si vous ne le faites pas et que je m’en aperçois, c’est 10 points de fatigue ou blessure supplémentaires en malus :grin: *

5 J'aime

Je retire le morceau de verre et d un ton solennel je déclare…

Je jure de retrouver le responsable de cet attentat et de lui enfoncer ce bout de verre là où jamais il ne pourra l oublier !

3 J'aime

J essaie de trouver Mac allistair… S il va bien ou s’il a pris cher.

3 J'aime

Pareil, je cherche à voir si il y a eu des victimes et éventuellement leur porter secours …

3 J'aime

Je cherche Jibus…

les amis avez vous vu Jibus…?

3 J'aime

J’observe pour voir si quelqu’un observe le résultat de l’explosion et me semble suspect… (principe du vautour qui plane au-dessus de ses proies qui sont à l’agonie…)

Si je croise des morts, je les salue et les recommande à l’au-delà.

2 J'aime

@Metamec, @Spin0us : N’étant pas encore remis totalement du choc, vous êtes obligé de vous tenir au mur pour avancer sans trop tituber. La fumée abondante vous masque considérablement la vue et les retours de flammes, certes peu nombreux mais bien présent, vous font sursauter à chaque fois.

D’abord éparses, puis rapidement de plus en plus nombreuses, les fenêtres de la rue s’éclairent. En moins de temps qu’il ne faut pour le dire, les résidents de Main Avenue sortent dans la rue, d’autres se penchent au balcon pour découvrir la cause de ce bruit assourdissant qui vient retentir. Un brouhaha s’élève à mesure que les habitants s’approche du bâtiment.

@Lyrilis : Tu observes tout aux alentours scrutant du mieux possible le moindre recoin. Les volutes de fumée te complique la tâches.

Jet de vigilance - Succès

L’espace d’un instant il te semble apercevoir une silhouette sur le toit faisant face à l’explosion mais un instant plus tard elle a disparue.

@Metamec @Spin0us : Vous trouvez, gisant dans les décombres, MacAllister, inconscient et blessé à la tête, le visage inondé de sang. Non loin de lui Marius est dans un état critique, un morceau de poutre lui à traversé l’abdomen. Il est conscient mais incapable de bouger . A leur gauche, Ulrich semble évanouit mais pas blessé.

@Meroutback : Paniqué par la potentielle perte de Jibus, tu l’appelles frénétiquement sans faire attention aux autres.

4 J'aime

Je laisse @Metamec donner l’extrême-onction à Marius … il va y passer.
Pendant ce temps, je vais m’occuper de MacAllister.

2 J'aime

Je m approche de Marius

Mon cher Marius, n 'ai crainte car la ou tu vas tes fameux boulons ne te seront certes plus utiles mais ton génie a jamais sera loué. De la ou tu nous observes tu dois être un peu déçu d être tombé sur une poutre trop dure la ou sans doute tu aurais préféré caresser une chatte bien douce. Les voix du seigneur sont impénétrables. Va en paix, tes démons ne t importuneront plus… S envolent avec tes chairs ce goût immoderé pour les femmes, ton désir de surpasser ton frère, de t enrichir au détriment des peuples asservis… Tes démons ne sont plus là. Il reste de ton passage ici bas les souvenirs glorieux que ton âme emporte la haut, valeureux frère d armes dont le courage nous a maintes fois sauvé la vie, ton génie qui permet de sortir des situations les plus critiques, la soif d aventure ! Adieu on ne peut plus rien pour ton corps pénétré de part en part.

Je ferme les yeux de mon compagnon en lui donnant l extrême onction. …

4 J'aime

@Spin0us : Tu examine brièvement MacAllister, il a le crane ouvert sur une bonne dizaine de centimètre.

Jet de Medecine - Echec

Tu déchires un morceau de ta chemise et l’enroule autour de la tête de l’anthropologue, du mieux que tu peux. . Le bandage de fortune s’imbibe rapidement de sang , mais ton intervention s’avère assez inutile.

@Metamec : Marius te repousse la main d’un coup sec. L’effort lui arrache un cri de douleur

AAAARGH !!! Je suis… pas …encore mort… fieffé salaud. Et …cet empaffé de mé…decin, …ou est il ?

La foule commence à s’amasser autour de votre groupe mais n’ose pas s’approcher trop près.
Vous entendez des certaines personnes échanger entres elles

C’est terrible, qu’a-t-il bien pu se passer ?

Regardez ! Ce ne serait pas Irwin MacAllister la bas ?

Vous croyez que ce sont eux les responsables de l’explosion ?

Soudain un cri aiguë, retentit à l’intérieur du bâtiment encore fumant.

Hiiiiiiiiiiiii, à l’aide !!!

3 J'aime

J’essaie de me rapprocher des cris et je demande à la foule de se taire pour mieux entendre.

Taisez vous tous ! Écoutez, quelqu’un a besoin d’aide …

3 J'aime

J hurle de toutes les forces

Ulrich venez vous occuper de cette énergumène de Marius. Il semble revenu d entre les morts !! Outre que je n’ai pas les capacités de l aider, je pense que je l achèverais plutôt…

Bon… J observe dans la direction D’où viennent les cris. J essaie de savoir si le bâtiment est en train de s écrouler.

S il semble assez solide je m infiltré avec précaution à l intérieur
Si le machin est sur le point de s effondrer… Je me ravise

4 J'aime

Je regarde autour de moi… pour voir s’il y a pas de personnes suspect…

Puis je cherche toujours des yeux notre comparse Docteur…
Puis si je le vois pas je cris son nom Ulrich, ulrichhhhhhh venez vite si vous m’entendez

Puis je me dirige vers Marius…

mon cher Marius… vous êtes encore parmis nous …
Tenez bon mon chère ami

4 J'aime

Je rentre dans le bâtiment.

Arrêtez de crier ! Guidez-moi simplement jusqu’à vous, je vais vous aider.

3 J'aime

@Spin0us : Laissant le professeur à son sort, tu t’approches du bâtiment en demandant à la foule de se calmer.

Test de Convaincre : Échec

Visiblement, les curieux n’apprécient guère le ton employé. Rapidement la colère monte parmi les résidents et la foule se fait maintenant oppressante.

@Metamec : Tu abandonnes également Marius, menaçant même de l’achever. L’explosion à du te laisser quelques séquelles invisibles. Tu cris sur sur Ulrich qui est toujours inconscient à quelques mètre de toi puis part inspecter le bâtiment.

Test de Vigilance : Echec

Le rez de chaussé du bâtiment est complètement explosé, tandis que le 1 étage est quasiment intact a l’exception des vitres. Tu es bien incapable de dire si il va s’effondrer ou pas.

@Meroutback : tu consens à oublier Jibus quelques instants, cherchant Ulrich du regard. Tu finis par le repérer à tout proche de Marius.

(Puis si je le vois pas je cris son nom Ulrich, ulrichhhhhhh venez vite si vous m’entendez. J’ignore cette partie puisque tu le vois)

Te voila tout prêt de Marius et du docteur encore dans les vapes.

@Lyrilis : Bravant le danger des flammes restantes et de la fumée, tu entres dans le bâtiment.

Test de convaincre : Echec

Aucune réponse ne te parviens.

3 J'aime

Apercevant Jairo foncer tête baissee dans la fournaise je décide d épauler mon ami et d’y aller aussi.

Il ne sera pas dit que Saya est une couille molle ! Bon sang quelle idée il m’a pris d être prudent à me dire « oh vérifions si l endroit est bien tranquille avant d y fourrer mon nez… Est ce que la déco est suffisamment coquette pour que je daigne y passer quelques temps » … Non mais n’importe quoi Saya…

Ces pensées me font sourire et me redonnent le courage nécessaire pour aider Jairo.

3 J'aime

Voyant tous mes compagnons se disperser, je reste à proximité des blessés pour veiller à ce que personne ne vienne finir le travail.

3 J'aime