L'atelier du Gentleman

Salutations.

Je vais ici vous partager le fruit de mes recherches pigmentées et autres expérimentations colorimétriques. J’ai pas mal de thèmes possibles, alors nous allons pour aujourd’hui démarrer doucement avec mes retours à la peinture, il y a 4 ans, avec Zombicide Black Plague. En espérant ne pas vous abimer les rétines avec les premières figurines, vous les avez dans l’ordre chronomogique de peinture, le tout réparti sur deux ans environ… Il y a eu d’autres choses entre temps, mais je préfère rester dans le thème Black Plague, il y en a déjà bien assez à vous montrer pour l’instant!

Vous en souhaitant bon visionnage, bonne promenade dans ma galerie… bien à vous.

J’ai démarré ma reprise des pinceaux et de mes recherches avec la Box Paolo Parente, un de mes illustrateur favori, notamment pour son talent à représenter des femmes à la beauté fatale. Je n’avais pas de couleur chair pour les deux femmes, j’ai du les créer avec une base d’ochre. Je n’avais pas d’encres non plus pour le troll, j’ai donc improvisé avec de la couleur violette mélangé à de la colle PVA. C’est une astuce intéressante, car en séchant la PVA va concentrer les pigments dans les creux, comme une encre!
j’ai également choisi de donner une thématique enneigée à cette première bande!

Arnwal

Undraal

Konrad

Sköll

Mon meilleur ami m’a alors offert une figurine de Massive Darkness avec sa carte crossover Black Plague, que je me suis empressé d’ajouter à ce groupe de héros! Voici donc Mila!

J’ai ensuite débuté les survivants de la boîte de base avec Silas, mais c’est le seul que j’ai peinds, d’autres survivants plus joués et aux sculptures intéressantes m’ont attirés…

J’ai continué à me disperser au gré de mes envies avec Morrigan de l’extension Wulfsburg

Puis avec les deux femmes de la Box John Howe, encore un de mes illustrateurs favoris (comme beaucoup d’entre nous j’imagine!)

Hildir et son bouc

et Cyrine et son dragon. J’ai ici eu une tentative avortée d’un tout premier OSL, totalement raté. Tant pis!

J’ai ensuite voulu faire plaisir à mes deux joueurs réguliers et leur peindre leurs survivants favoris, avec Mizar. J’ai passé plus de temps sur lui que les précédentes, et je trouve que ça se voit déjà un peu, surtout concernant le visage, le regard… la finesse des dégradé qui commence à poindre.

Et avec Ruff Ghanor, j’ai osé mon tout premier NMM. Plus du freehand sur le bouclier. J’ai passé pas mal d’heure à y aller tout doucement, c’était aussi mes premiers visionnages de tutos pour apprendre… C’est perfectible évidemment, mais à ce moment-là j’étais très content de moi!

J’ai ensuite décidé de peindre une Guest Box complète, pour me prouver que je pouvais finir une boîte de 4 figurines quand même! Mais mon choix s’est porté sur Adrian Smith… Comment vous dire que la pléthore de petits détails, bouts de tissus, de cuir, de métal, de fourrure, de peau, le tout mélangé dans des sculptures magnifiques de détails ont bien failli avoir raison de ma santé mentale! Mais j’ai tenu bon, et ait même décidé de donner une thématique sol de volcan en éruption à cette bande!

Jorvak

Gurbak

Cul’Nar

Sha’Keel (et son timide OSL sur la lame…)

J’ai alors reçu une relique d’un ancien illustrateur de publicité professionnel, un aérographe de la marque française Fischer, accompagné de son compresseur non réglable envoyant du 3,5 bar constant… autant vous dire que j’ai eu toutes les peines du monde à m’y mettre. Mais l’acquisition de la box des Zombies Boss a changé la donne, et je me suis lancé! J’ai retravaillé au pinceau par dessus, mais j’ai utilisé l’aérographe pour au moins poser de belles transitions d’éclaircissements.

l’Ablobination (mon passé de fan de Nurgle a ressurgit sur cette pièce…)

L’Abominotaure (quelle merveille de dynamisme cette sculpture!)

et l’Abominatroll… un pur bonheur à peindre, surtout pour lui donner ce regard de fou furieux!


Une longue pause a suivi, et lorsque je suis revenu à Zombicide, ce fut pour peindre le Feral Dragon. Celui-ci fut une première vraie tentative d’OSL par le dessous, il me reste encore et toujours à lui créer un socle de campement ou de maison en proie aux flammes pour lui faire honneur. Un gros problème avec le vernis, mais je m’en suis aperçu bien plus tard… tant pis!

Le Dragon Necromantique fut un vrai plaisir à peindre, tout en glaçis et encrages!

J’ai ensuite débuté la peinture des Ultimates Starting Survivors! J’ai cherché à me sortir de ma zone de confort ici, et suis assez content du résultat! Mais encore et toujours ce vernis… le vernis satiné de Citadel. Il garde un bel éclat aux couleurs, mais ça passe vraiment mal en photos… je n’en prendrais plus!

Ultimate Ann, et son freehand sur la cape

et Ultimate Baldric, avec son OSL issu du sort dans sa main!

Enfin, pour finir avec cette longue série, j’ai répondu présent il y a quelques mois sur un challenge Nécromanciens. J’en ai peinds trois:

Le Rat King, avec un socle converti dans le thème (pas trop, ça reste de la figurine de jeu)

Queen Severa, avec ma toute première tentative de vêtements transparents. J’ai appris une chose importante: c’est difficile de créer de la transparence sur une couleur foncé comme celle que j’ai faite!!

Et enfin ma petite fierté de modéliste: une interprétation totalement dans l’esprit du personnage pour le Seigneur des Crânes. Ce Nécromancien est toujours accompagné de ses deux Ogres Zombis gardes du corps, mais il peut les envoyer broyer du survivant si besoin! J’ai donc monté cette structure en carton plume et carton sur un socle ovale (avec des crânes pour habiller, on est pas Seigneur des Crânes pour rien hein!)

Les trois personnages ont les socles astucieusement assortis…


…pour pouvoir être amovibles sur la structure! Ainsi ils peuvent être déplacés ensembles ou séparés!

Voilà, ce fut (très) long, mais vous avez ici une vue complète de mon évolution sur Zombicide!
Je vais laisser un peu de temps passer, et vous partagerais ensuite d’autres thématiques!

Merci encore,
bien à vous,

le Gentleman

26 J'aime

Ben dis donc, ça commence vraiment bien cette galerie!
Je suis impressionné par l’évolution de ta peinture, autant les débuts sont perfectibles, autant franchement les techniques employées sur les 7 ou 8 dernières me paraissent franchement maitrisées.
Chapeau bas, continue sur cette voie!

1 J'aime

Merci beaucoup pour le partage. Je dois dire que les dernières figurines et notamment les dragons sont vraiment top.

Rien de plus à dire étant donné que je n’y connais rien en peinture de figs… donc je laisse le mot technique aux experts du forum :wink:

1 J'aime

Elles sont extra ces figurines et aisément on suit ton évolution.
Beaucoup de petites mignonnettes, je craque pour Mila.
Bravo, belle galerie, merci d’avoir intégré les rangs de CFM

1 J'aime

effectivement joli evolution. surtout pour les yeux entre silas et l’abominatroll !!
bon j’attend les fig de KDM moi !!

1 J'aime

Merci à tous de vos retours!

J’ai remis la main sur les photos de la plus belle figs que j’ai peinte à l’époque, c’est à dire 8 ans avant ma reprise des pinceaux (donc il y a 12 ans). Une fig peinte pour un concours local, une inquisitrice 40K convertie sur la base d’Ulrika, une fig Battle.


18 J'aime

c’est bien tout ça!

j’aime ton « triple socle ». hop en vitrine et hop sur la table. ça a été compliqué à réaliser?

ça a été compliqué à réaliser?

Non c’est juste des couches de carton plume… Après la découpe doit tout de même être précise et le calcul de l’épaisseur au demi millimètre près, pour permettre aux figurines de tenir dans la fente.

C’est vraiment très joli tout ça !
C’est presque trop d’un coup :slight_smile:

1 J'aime

Merci pour le partage, le ton est donné et on constate bien la progression constante dans tes peintures.Bravo et encore merci pour le partage commenté :+1:

1 J'aime

Excellent.cette rétrospective, on voit les évolutions. J’aime beaucoup.

1 J'aime

De très belles pièces, on voit l’évolution du coup de pinceau, beau boulot ! Les textures sont chouettes, l’osl superbe sur le sorcier, la mise en volume de l’abominatroll,… Je vais pas toute les faire mais j’adore, en plus de l’atmosphère légèrement creepy/dark qui se dégage de tout ça. :clap: :clap:

Merci pour le partage, j’ai hate de voir la suite et de suivre l’évolution de tes projets !

1 J'aime

Or donc il advint qu’en décembre 2017 j’ai voulu participer à un choix des armes, mais en m’y prenant à la dernière minute, c’est à dire moins de 24h avant la deadline… C’est plus de l’urgence là, c’est du suicide me direz-vous.

C’est oublier un peu vite une sentence d’un de mes maîtres à penser, Otis.

Je m’étais engagé à peindre une escouade de 5 figurines, les Daughters of the Crucible de chez Raging Heroes. Double contrainte puisque c’est du 28mm et non pas du 32 (et croyez moi que 4mm ça n’a l’air de rien mais en fait si!) mais aussi et surtout je n’avais jamais touché de figurines en résine. Et celle de Raging Heroes, bien que détaillée, a le gros inconvénient d’être assez fragile…

Mais que voulez-vous, quand on aime les jolies guerrières, on ne peut pas résister à l’appel du pinceau!

J’ai donc effectué un marathon de 8 heures non stop pour peindre ces 5 bonnes soeurs, auprès desquelles j’hésiterais à me confesser…

Mon choix de chéma de couleur s’est porté sur la volonté de se démarquer de la bonne soeur en noir et blanc. J’ai opté pour du contraste marqué, et coloré. Body verts désaturés (Charadon Granite, une couleur Citadel Foundation que j’adore, il m’en reste 2 précieux pots!) et tissus rouges vifs. Métal usé de type cuivre, et chair colorée mais contrastée. J’ai utilisé un kit de soclage de thème Imperium 40K.

Rosario Vasquez

Justicia Luz

Paquita Baby

Spookie Pepi

Esperanza Espinoza

Voilà! J’ai réussi mon marathon des Sista et rendu ma copie juste à temps!

En espérant qu’elles vous plairont,
bien à vous.

The Gentleman

22 J'aime

8 heures pour ce résultat sur 5 figurines, c’est impressionnant ! C’est super beau.

3 J'aime

je ne sais pas comment tu fais pour avoir ce résultat en si peu de temps…

bravo!

2 J'aime

Travailler dans l’urgence oblige à se concentrer sur l’essentiel.

En l’occurence j’ai grossièrement traité les armures avec le classique couche de base/encrage/brossage à sec. J’ai travaillé le Charadon Granite très rapidement (le tissu verdâtre) car c’est une couleur que j’avais énormément utilisé à l’époque, et j’ai très rapidement retrouvé mes habitudes, d’où un certain gain de temps.

Concernant le rouge et la peau, c’est ce qui m’a pris le plus de temps, avec du dégradé dans le frais au départ (gain de temps), suivi de lavis successifs pour les derniers éclaircissements.

J’ajouterais que j’ai bossé « à la chaîne », enchaînant non-stop chaque étape sur l’ensemble des figurines.
Ainsi la première des 5 était sèche lorsque je finissais la dernière, et je pouvais enchaîner sans arrêt chaque étape. C’est 8h non stop, sans aucune pause ni déconcentration. C’est éprouvant en fait, surtout avec la pression de la deadline: d’où le fait de chercher à faire uniquement ressortir l’essentiel. Au final le regard du spectateur est attiré là où il faut, là où j’ai le plus travaillé les détails, et les parties peu travaillées restent en retrait.

5 J'aime

Je partage les photos de mes zombies de Zombicide. C’est de la peinture de masse, donc quantité prime largement sur qualité! Mais au moins j’en aurais fini avec Zombicide!

les Walkers

les Fatties

les Runners

les Wolfz

les Crowz

les Ratz

les Specral Walkers

12 J'aime

j’aime beaucoup les spectres.

1 J'aime

- Bien le bonjour Albert! J’espère que vous êtes de bonne humeur aujourd’hui!
- Que Monsieur me pardonne mais Monsieur m’a programmé pour être toujours d’humeur égale…
- …vous voulez dire ennuyeux?
- Si Monsieur le dit. Monsieur est bien matinal.
- Certe oui! J’ai retrouvé dans mon sommeil l’endroit où sont entreposés des photogrames de mes anciennes productions! Albert, allez donc me préparer un Déca mais en caféiné et rejoignez-moi au 8ème sous-sol!
- Tout de suite Monsieur! Monsieur souhaite ensuite établir une communication de partage avec la surface?
- Belle déduction Albert, vous êtes un vrai fruit de mon génie!
- Si Monsieur le dit…

Je poursuis tranquillement ma rétrospective, aujourd’hui je vais vous montrer les quelques figurines qui ont suivi les Daughters of the Crucibles.

Nous sommes donc début 2018, et ce qui va suivre a été peint sur les mois de janvier et février.

Tout d’abord un petit cadeau fait à ami, qui avait reçu la figurine de Mortarion, et à qui j’ai taxé un des Nurglings pour le peindre. A noter un timide essai plus fin à l’aérographe sur les ailes du mignon, ainsi qu’un petit freehand pour tenter de représenter le contenu de sa fiole à la ceinture.




Pour ce même ami j’ai peint deux figurines de Monstres Errants de Massive Darkness, profitant de la liberté qu’il me laissait sur le choix des figurines qui me plaisaient:

Hellsbane, que j’ai clairement vu comme un avatar de Diablo (gros joueur de D2 et D3 soit dit en passant)

et Lord Tusk, quand j’ai vu ses lames et sa gueule béante j’ai craqué… Malgré sa pose très statique j’ai voulu faire passer toute la violence et la brutalité de ce personnage, d’où une quantité de sang frais et séché non négligeable, ainsi qu’une peau violaçée, et du métal rouillé à souhait. L’inspiration des Bouchers Ogres de Warhammer Battle est évidente.


- Monsieur? Nous subissons des interférences! Il semblerait que nous allons perdre la liaison!
- Diantre! Albert qu’avez-vous donc encore fait?
- Rien d’autre que ce que Monsieur m’a demandé… les interférences ont débuté lorsque j’ai manipulé cette boîte de Photogrames. Il est écrit « entité: Kronos / possession: évidente / danger: maximal ». Je pense que je vais l’ouvrir Mons…
- NOOO/
/transmission interrompue

18 J'aime

Excellentes ces figurines :+1:

1 J'aime