L'atelier du Gentleman

Voilà, la base est finie! Il y aura sans doute deux trois retouches à faire pour harmoniser une fois la figurine posée dessus, mais on y est!

10 « J'aime »

l’amanite, c’est ma préférée!

:smiley:

1 « J'aime »

Tu dis ça parce qu’il n’y a pas la joueuse sur le socle! :grin:

2 « J'aime »

Je m’incline bien bas devant ce niveau de maitrise :slight_smile:

1 « J'aime »

démasqué!!!

Voilà, elle est terminée!
Je lui ai ajouté des taches de rousseur, un regard bien concentré sur son écran, et son chapeau n’est pas très jouasse d’avoir la gueule ficelée!
J’ai hésité à poser un freehand sur son bas violet, mais je me suis dis qu’il y avait déjà suffisamment de détails comme ça.

Qu’en pensez-vous? Ça vous plaît?

J’ignore totalement le niveau de peinture qu’il va y avoir à ce concours, en tout cas j’ai fait de mon mieux dans le peu de temps dont je disposais!

9 « J'aime »

Splendide. Rien à redire, une pièce magnifique ! :star_struck:

1 « J'aime »

Elle est magnifique. super boulot.

1 « J'aime »

Hello,

Tout pareil,Magnifique !

Félicitations

1 « J'aime »

Superbe
J’adore le regard expressif, vraiment très belle réussite

1 « J'aime »

Et voici enfin mon méga-gargant de la Death terminé! Il va me servir pour ma participation au concours, catégorie « grande pièce ».

Grosse conversion mélangeant les trois kits de Gargants, Lady Olynder, le Dragon Zombie, des crânes et têtes tranchées d’origines variées et les mains de l’Abominatroll de Zombicide Black Plague!

7 « J'aime »

Nouveau projet, toujours pour le concours de ce week end.
Catégorie Duel.

Top Secret, juste un indice avec ce logo.

2 « J'aime »

Voici le projet.

Il s’agit d’un projet avorté l’année dernière, par manque de temps et d’idée.
Il a bien mûri dans mon petit cerveau d’homo sapiens sapiens, et voici ce que je prévoit de faire d’ici vendredi soir.

L’idée est de créer une scène de duel ultra-dynamique, simulant un arrêt sur image d’une action en cours. A la base, l’idée m’est venue à cause d’une figurine Kingdom Death, la Sword Hunter,

qui ressemble beaucoup à A2, un des personnages du Chef-d’oeuvre de jeu d’action de Yoko Taro, Nier: Automata.

Le logo du concept mélange en fait la « tête » de Yoko Taro (personne ne connaît son visage, il s’est toujours présenté en public avec cet énorme casque)

et le logo de Kingdom Death: la couronne pour Kingdom (le royaume) et le crâne pour Death

On obtient donc le nom de code du projet: Nier: Kingdom Death.

Et pour vous donner une idée du dynamisme des bastons de ce jeu, voici une mini vidéo d’une minute présentant l’androïde que je souhaite représenter dans ma réalisation: A2.

On a donc un dynamisme et une classe de folie, mais aussi trois effets principaux que je souhaite traduire dans mon travail: les explosions de lumière, les étincelles, et la « découpe » de la lame de A2 qui laisse une traînée translucide dans l’air.

J’ai donc décidé d’utiliser des micro LED, de la fibre optique, et de la résine UV pour représenter respectivement les 3.

Son adversaire ne sera rien de moins que le King’s Man, un des boss du jeu Kingdom Death, un maître d’arme quasi intouchable et ultra rapide.

Mais les deux figurines ont des poses statiques, je les ai donc repositionnées.

Et enfin, concernant la composition, je souhaite fortement m’inspirer de ceci, qui est exactement mon concept (les lumières en moins), l’affrontement entre Cloud et Sephiroth dans le film Final Fantasy Advent Children.

Alors voilà. Souhaitez-moi bonne chance!!

4 « J'aime »

Ça me semble super embitieux et plein de promesses !
Vu le niveau de tes dernières réalisations, j’ai toute confiance !

ça va être très classieux :grin: :grin:

Hello!

Alors je n’ai rien gagné, le niveau était bien trop élevé en fait. On a tout de même des pointures de concours qui ont participé (Niko Deze, Alexis Lhuillier entre autre) et pour preuve, trois peintres trustent à eux seuls 7 médailles or et argent plus le grand prix de 1000€…

Bref, la leçon que j’en tire, c’est que 2 mois c’est tout juste suffisant pour peindre à fond une oeuvre à leur niveau. J’en ait produit 4, spécifiquement pour le concours, dont une (et sans doute la plus ambitieuse) trois jours avant. Quelque part, j’ai cherché. C’est limite débile. Mais j’avoue que je me suis laissé emporter par l’enthousiasme et l’envie de créer. J’avais des idées, et je ne regrette absolument pas.

Maintenant je ne vous cache pas une certaine déception devant la façon dont les choses se passent. C’est-à-dire que sur ce type de compétition, on a absolument aucune idée de la qualité de l’éclairage, de l’exposition, de la hauteur de visionnage et la distance pour le public, ni du temps dont le jury va disposer pour passer regarder tout ça. Donc on a une Lady Anika (la vampire devant le fond cathédrale de Tristram en freehand) qui n’est pas exposée à la lumière (et du coup comme j’ai bossé une ambiance nocturne désaturée, toute la subtilité du travail disparaît purement et simplement), et une pinup dans ses champis dont on m’a dit que la peau n’a pas été travaillée et qui n’est pas adaptée au concours parce qu’il faut la tourner pour voir des détails (ils n’ont pas vu le freehand sur l’écran par exemple).

En revanche le Géant mort-vivant a passé les pré-sélections et a frôlé le podium de très peu, mais j’ai bâclé le rouge sur les cheveux et la barbe. Je plaide carrément coupable, par manque de temps.

Pour finir, mon diorama catégorie duel a estomaqué tout le monde. Mais par sa composition, son originalité, la concrétisation de l’idée originale et son dynamisme de dingue. C’est pas moi qui dit tout ça, c’est le jury, les pros présents, le public et ma femme. :wink:

Mais c’est très peu peint. Et on est dans un concours de peinture.

Donc voilà, je n’en veux certainement pas au jury. Ils font leur taf et ils le font bien. Mais j’ai compris que participer à ce type de concours implique d’accepter certaines contraintes dont j’ignorais l’existence. Et ceux qui ont gagné ont une parfaite connaissance de ces contraintes. Je serait très attentif à ces détails à l’avenir et en prendrait compte!

Au final, je vais peaufiner mon travail sur ces figurines (sauf la pinup, elle est très exactement telle que je la souhaite), et les présenter à d’autres concours, on verra ce que ça donne!

Maintenant que j’ai posé mon pavé (mais j’espère, pas dans la mare), place aux photos de mon WIP sur le diorama du duel Nier: kingdom Death! J’ai travaillé avec de la résine UV (transparente et verte fluo), des micro LED, de la fibre optique et de la peinture conductrice.

Mais au final, aucun des membres du jury n’a remarqué les micro-LED ni les fibres optiques. La pièce était surexposée juste sous une lampe, et je soupçonne que ma pile 3V est très insuffisante pour que la lumière des LED soit assez forte. D’ailleurs si quelqu’un a une idée d’alimentation en 9 ou 12 volts je suis preneur!!!

A savoir aussi que le diorama s’est un peu cassé la gueule et que l’orientation n’est pas telle que je la souhaitais à l’origine: la lecture en est un peu plus compliquée!

Et voilà le rendu final!

Pour rappel, l’idée est d’avoir un arrêt sur image sur une action en cours ultra-rapide, avec le Kinsman qui porte un coup d’une puissance dévastatrice sur la Swordhunter. Malheureusement pour lui, elle est déjà derrière lui et l’a coupé en deux alors qu’il porte sa frappe!

L’action se déroule de plus dans un bâtiment en ruine qui est en train de s’effondrer, avec nos combattant qui poursuivent leur affrontement malgré la chute libre des plate-formes sur lesquelles ils évoluent, au mépris total des lois de la gravité!

8 « J'aime »

C’est bourré de détails ! Ouf.