[REGLES] Dungeon Crawler – De l’art de s’enfoncer dans les profondeurs de la terre

Salut, les coupaings et les coupines, j’ai encore eu des soucis de santé d’où mon absence et puis les fêtes de Nowel toussa…

Du coup, pour me faire pardonner, je partage avec vous mon moteur de jeu qui devrait en intéresser certains…

On va faire ça en plusieurs fois…

Avant-propos

Comme les anciens le savent, je bosse sur un système de Dungeon Crawler depuis un petit moment déjà.

Vu que plusieurs ici restent des aficionados du genre, je vais vous partager les règles et principes de base d’un Crawler procédural de ma conception.

Oui, oui, procédural, donc sans MJ - auquel vous pourrez jouer tout seul mais aussi en coop.

Ce post résumera les différents posts du thread pour faciliter la lecture. A la fin, je compilerai peut-être le tout dans un pdf.

Chapitre 1 – Génération procédurale du donjon (dans ce post :wink: )
Chapitre 2 - Fabrication des tuiles?


Génération procédurale du Donjon

Pour commencer, on va donc parler de donjon et de génération automatisée.

La première étape est donc de créer les salles, le pattern de disposition et les principes de génération.

Dans une seconde étape, on s’intéressera au contenu des salles en termes de décors et de mobs, mais avant tout, il faut générer un ensemble de pièces.

La surface de jeu doit permettre de se faire plaisir et de disposer d’un encombrement aussi « limité » que possible.

J’ai fini par sélectionner un pattern de jeu de 75cm de côté maximum, divisé en 5x5 zones de génération, chacune constituée au maximum de 5x5 cases de 3cm de côté.

Une salle peut donc avoir une taille maximale de 25 cases (5x5) de 15cm de côté.

Il y a 7 types de tuiles de salle différentes pour ce modèle de jeu et 3 tuiles de type passage secret (en rouge).

Pour sélectionner une tuile, on lance 1D8 :

1 - salle 5x5

2 - salle 4x4

3 - salle 5x3

4 - salle 3x3

5 - salle 3x2

6 - salle 2x2

7 - salle 5x2

8 - salle du boss (celle-là on en parle après)

Nota : S’il n’y a plus de salle de ce type (plus de tuiles de dispo), alors on prend une tuile dans le tas de tuiles voisins qui est le moins présent sur le plateau.

La salle du boss est la fin du donjon, mais on peut tomber dessus avant la fin de la génération, c’est la surprise !

Comment ça marche, tout ça ?

Taille du donjon

On commence par lancer 3D6, ç’est la taille finale du donjon.

Il va donc compter entre 3 et 18 salles.

Nota : Vous pouvez lancer 2D6 pour une partie plus courte ou fixer ce nombre arbitrairement…

On génère les pièces, salle après salle, après avoir choisi d’explorer plus avant ce dédale de sombres périls.

Astuce : Garder un D20 pour tenir le compte du nombre de salles générées.

Quand le nombre de salles totales est atteint, si la salle du boss n’a pas été générée, alors on la déploie en dernier et on se lance dans le boss fight, pour la richesse et la gloire.

Voilà pour l’idée de départ, voyons maintenant comment on pose les salles.

Génération des salles et pose des tuiles

Déjà, il faut partir d’un des bords ou d’un coin, c’est comme vous préférez. Personnellement, je pars du milieu du bord inférieur mais il n’y a aucune obligation.

On lance le D8 et on pose la première salle, sur la zone concernée.

Ici, la salle de départ est une 3x3, on pose donc la salle sur la zone.

La première règle de pose est que la salle doit être posée pour avoir une entrée et une sortie obligatoirement ! Il faut donc que la salle touche au moins deux bords de la zone (le bord d’entrée et le bord de sortie).

Ce principe de génération est répété à chaque nouvelle génération sur une zone attenante, on doit poser la nouvelle tuile pour qu’elle débouche sur une autre zone attenante.

Oui c’est arbitraire, mais le but est d’explorer un donjon, pas de finir dans un placard…

Quand on place la nouvelle salle, on place la porte de circulation entre les deux salles.

Il est interdit de placer une porte sur une des 4 cases de coin (sinon c’est le bordel, ça a été testé et banni à jamais dans les limbes des enfers).

image

Les deux salles doivent obligatoirement pouvoir communiquer via cette porte.

Génération de la salle du Boss

A chaque salle générée, on augmente la valeur du D20 de 1.

Si le numéro de salle à générer (D8) tombe sur un 8, alors on peut tomber sur la salle du boss.

Alors d’abord, on regarde la taille maximale du donjon (celle qu’on a déterminé au début) :

  • Entre 3 et 6 : Pas de génération de la salle du boss qui tombera au tour 6, obligatoirement.

  • Entre 7 et 12: On lance 2D6.

  • Entre 13 et 18 : on lance 3D6.

Si le résultat obtenu est inférieur ou égale au nombre indiqué par le D20 (salles générées jusqu’à présent), alors c’est la salle du Boss qui est déployée (on verra le concept de salle de Boss plus tard).

Sinon, soit on relance le D8, soit le joueur déploie une tuile de la taille de son choix.

Exemple :

Le donjon fait 11 salles , à la sixième génération le D8 fait un 8.

Je lance donc 2D6, le résultat est 5, inférieur à 6, donc la prochaine salle est la salle du Boss.

A nous, le loot !

Je veux aller au Nord mais ma salle ne donne que sur l’Est, je fais comment ?

Voilà, encore une tête de bûche naine.

Tu as décidé d’aller tout droit et tu peux pas…

Ben, tu as le droit de fouiller pour trouver un passage secret, ça te coûte un tour ou une action suivant le système de jeu que tu utilises (oui, tu peux utiliser ton système de jeu préféré comme HQ, WQ, DS ou tout autre, le système de génération est là pour t’aider à jouer, pas te limiter.)

C’est du 50/50.

Lance 1D6 : sur 1, 2 ou 3, tu as ton passage sinon, ben tu es juste un taré qui caresse un mur.

Une salle ne peut avoir que deux passages secrets au maximum et uniquement sur des faces libres (une dalle qui n’a qu’une face libre, comme la 5x3, ne peut avoir qu’un unique passage secret).

Chaque échec au lancer de dé supprime un passage possible (ie. Il n’y a que deux tentatives maximales par salle pour trouver des passages secrets).

Un passage secret tire tout droit vers une zone voisine dans la direction choisie, on prend le modèle de passage en fonction du nombre de cases à parcourir (1, 2 ou 3).

Ensuite, on tire la nouvelle salle attenante au D8, comme dans le cas d’une salle normale.

Le remplissage, ou l’art d’occuper l’espace

Ben quoi, tu croyais qu’on allait forcément quitter la zone ?

Non, dans ce système de génération, on peut faire du remplissage de zone.

Le remplissage, c’est que si la salle générée est de taille compatible avec l’espace vide de la zone, on peut la poser directement dans cette dernière et pas dans une zone attenante.

Tant que ça rentre, c’est autorisé dans la limite de 3 salles sur une même zone. On monte quand même le D20 à chaque pose (et on oublie pas de poser la porte aussi).

Exemples de poses 3 salles :

Dans le cadre du remplissage, la pose de cul-de-sac (salle non débouchante) est autorisée !

image

Voilà, ce sont les règles de base de la génération des salles du donjon procédural.

Ci-dessous, des exemples de donjons générés suivant un même tirage de D8 :

image

Générations obtenues :

7 J'aimes

Fabrication des tuiles ?

Concernant les tuiles, vous pouvez, bien évidemment, les fabriquer comme vous le voulez, je ne vais pas vous apprendre le hobby.

Je vais juste vous présenter l’option que j’ai retenu : le contre-plaqué.

Sur un site de e-commerce, j’ai trouvé des plaques de contre-plaqué pré-découpées en format 15cm x 15cm x 5mm à 13 euros le lot de 5.

Cela permet des découpes plus simples, car on dispose de plaques de faibles dimensions dont les hors-tout correspondent déjà à la taille des zones du donjon.

Ensuite, il faut sculpter le bois au couteau et/ou au ciseau et à la gouge (c’est pas difficile mais prévoir des gants anti-coupure et un minimum de sécurité de la zone de travail – on taille pas sur sa cuisse avec un couteau, t’as compris). On peut aussi faire usage d’une DREMEL, si équipé…

Pour l’inspiration, ben tu regardes les plateaux des jeux qui t’intéressent et tu reproduis dans l’esprit…

Perso, je suis parti sur du fantasy chatoyant à la HeroQuest.

Donc pour le donjon, j’ai pris 2 lots de 5 plaques pour 26 euros en tout.

Voici les découpes à réaliser et le bilan des dalles obtenues :

21 dalles maximum.

Suivant l’envie, je ferais peut-être un troisième paquet.

En bonus, voici les photos de 2 dalles de 5x5 après sculpture et peinture (j’ai voulu garder l’aspect bois, donc c’est peint au lavis non couvrant…)

(La première, c’est spéciale dédicace à @Meroutback et ses socles magiques ^^)

11 J'aimes

Intéressant comme système…:blush:

Ça change des pioches de cartes…:ok_hand:
Mais ça alourdit pas mal et j’ai peur que ce système soit un peu lourd…

Maintenant, à tester et voir avec le temps si c’est intuitif :wink:

Cool tes dalles, et le rendu est top :metal:
Bon mon coup de cœur va pour la première :joy:
Je me rappelle de ce tuto de socle en couleur… ça date un peu et ça fait plaisir de voir qu’il sert encore et que tu l’as sublimé :clap:

3 J'aimes

C’est pas si lourd, au final (en dehors de la case du boss mais on peut ne pas jouer cette règle et poser la case qu’à la fin), tu jettes 1D8 et tu places la tuile correspondante contre ta tuile actuelle et collée à au moins une face de sortie de la zone attenante.

Bon, il y a encore 1 lancer de 3 dés à faire pour les décors, les ennemis et leur nombre mais à utiliser ça reste fluide, juste un coup à prendre.

2 J'aimes

Excellentissime merci pour ce partage :grinning:

2 J'aimes

Oui comme toujours c’est plus facile quand tu joues que lorsque tu lis les règles … :blush:

1 J'aime

Hou la la belle brique plein de belles choses.

Merci pour le partage :+1:

Bravo ! Quel superbe travail ! Un grand merci à toi pour le partage.

Aaaargh ça me coûte de remercier un nain…
Bâtisseur en plus !

… Merci @E.culdechene ! :triumph:

1 J'aime

Bravo pour ton génie bâtisseur nain et merci pour le partage @E.culdechene

1 J'aime

Hello @E.culdechene, cela fait plaisir de te lire, tu te fais trop rare en ce moment.

Je te souhaite le meilleur d’autant plus que tu nous nourris à chaque fois avec générosité sur la base de ta palette multi compétences (fluff, peinture, activités manuelles, …).
Tes plaques sont vachement bien conçues et les résultats sont superbes.
Le système de dés ne me paraît pas trop fastidieux et offre la plus-value du hasard, condition de l’autonomie du joueur (partie sans MJ) et d’une rejouabilité d’un dungeon toujours renouvelé.

Pour tout celà, :clap::clap::clap: !!!
A très vite :slight_smile:

4 J'aimes

Exemple de génération de donjon

Deux orks sonnent à la porte…

_ Bonjour monsieur … euh, où j’ai foutu ce put*** de papier ? Celui avec son blaze… Ah le voilà !
Bonjour monsieur Mer…out…back !? Qu’est-ce que c’est encore que ce truc, vous pouvez pas avoir un nom simple comme tout le monde ? Moi c’est Grump et lui c’est Groul… Vous voyez, simple, précis…

Bon laissez tomber ! Bonjour monsieur @Meroutback , nous représentons l’agence immobilière « des Orks et d’la pierre », un nain de vos amis…

Comment peut-on être ami avec un nain ? ça me dégoûte rien que d’en parler.

Un nain de vos amis donc, un certain monsieur Cul-de-chêne, nous a mandaté pour vous faire visiter un bien qui a fraîchement été mis sur le marché suite à un changement de propriétaire… La nature du changement, si j’en crois ma fiche est qu’il aurait été séparé en plusieurs morceaux. Enfin, de toute façon, il n’a plus la jouissance du bien en question ni de ses membres.

Je vous prie de bien vouloir nous suivre… par pitié.
Notre directeur d’agence, paix à son âme, a envoyé votre ami sur les roses avant de trépasser de manière foudroyante et totalement inopinée dans d’atroces borborygmes. Le fait qu’il ait rangé sa hache dans ses intestins ne doit pas y être totalement inconnu… Toujours est-il qu’il, votre ami, a été brillant de clarté : si vous n’effectuez pas la visite, il nous réserve un sort bien pire. Un peu de bonté monsieur, j’ai quatorze enfants à nourrir…

_ T’es même pas en couple !

_ Ferme la, Groul ! Je parle avec monsieur M…
Bon, on se la fait cette visite ?

_ (Je peux virer la bannière de l’agence ? C’est lourd…)

_ (On en a déjà parlé, c’est du marketing publicitaire, tu gardes la bannière bien en vue du client et des passants.)

Alors déjà, combien de pièces elle fait cette merveille ?

Ah oui ! 8, c’est bien ça.

Comme vous le voyez la première pièce est un magnifique couloir d’époque, on a retiré toutes les taches de sang.


Il s’ouvre sur une ancienne salle des gardes avec un parquet magnifique, alors oui le sang part plus difficilement sur le bois, mais avouez que ça donne un certain cachet au lieu, non ?


20200114_111538-01

Au sud, on trouve une cellule très classique. Ils y retenaient un petit poissonnier joaillier qui caressait tout le temps un anneau magique, c’était très malsaint. Votre ami nous a dit qu’il s’agissait d’un anneau de perversité qui vous rend invisible pour aller reluquer les nymphes dans leur bain… Lui, il l’a emmanché en force sur le pommeau de sa hache. Vous imaginez pas l’effet quand on l’a vu gesticuler les mains vides puis les tripes de notre boss se répandre sur le sol. Une hache invisible, c’est quand même vachement surprenant !
(salle en 2x2 qui rentre en remplissage donc je décide de la mettre dans la même zone)


Ici, une grande salle qui devait servir de salle d’entraînement et de salle d’armes vu les traces de combats sur les murs.


(Peut-être la salle du boss ? On lance deux D6 car le donjon fait 8 salles en tout. Le résultat est supérieur au tour du donjon, c’est donc pas la salle du boss, je choisi une salle en 5x5 du coup)


On continue sur un petit vestibule, on a retrouvé une espèce de crêpe de troll ici, très dur à retirer la crêpe de troll !


On donne sur une sorte de cuisine, on pense que le troll gardait l’accès pour empêcher les gardes de venir piquer de la bouffe pendant leurs pauses.
(ici une salle en 3x3 que je décide de mettre en remplissage car ça rentre)


La, c’est l’ancien cellier, il y avait aussi de la bière et de l’herbe à fumer.
(ici une salle en 3x2 qui rentre aussi, alors troisième salle en remplissage dans cette zone)



Et pour finir, le clou du spectacle, les appartements de l’ancien maître des lieux. Somptueux !
(tour 8 sur 8 du donjon, la salle du boss)



Voilà, on peut passer en agence pour signer les papiers, vous ne le regretterez pas. C’est toujours intéressant d’investir dans la pierre.

8 J'aimes

Génial :+1:

Ta verbe est toujours aussi impressionnante :ok_hand:

Et puis tu me connais mettre 2 orcs oop ça m’a fait craquer :heart_eyes:

Je signe ou ???
Je prend :heart_eyes::heart_eyes::heart_eyes:

Ps: il fait vraiment que je teste le système :ok_hand:

3 J'aimes

le plus drôle, c’est que j’ai fait une boulette dans la placement de la tuile 5x5 qui est à cheval entre deux zones (elle devrait être deux cases plus bas).
Mais on s’en fout, le but c’est de jouer donc tant que ça bloque pas, c’est bon…

Le bon positionnement c’est ça, mais je suis allé trop vite pour faire les photos :

ça prouve que mon système est aussi permissif à l’erreur ^^

8 J'aimes

Le principal c’est de s’amuser :+1:

Si le placement n’est pas exemplaire et pas tout à fait conforme mais que cela ne bloque pas la partie…

Hé bien c’est pas grave…
le principal c’est le fun :metal:

Qui n’a jamais dit « p…t1, c’est quoi ce piège me restait 1pv… bon tant pi, on fini le scénario »
on dira qu’il n’y avait pas ce piège ou lancer de dés foireux ??

Le fun, les gars n’oubliez pas le fun :joy:

4 J'aimes

Comme dit @Meroutback, ça fait plaisir de te retrouver @E.culdechene, ta plume (enfin ton clavier) me manquait. Une belle démonstration par l’exemple, comme je le pensais, ton système n’est pas lourd et il permet une grande place au hasard donc au renouveau d’une partie à l’autre. Merci pour la démo « romancée ».

3 J'aimes

Par contre derrière, il faut ajouter les tables de génération, c’est 2 D de plus à lancer qui te disent ce qu’est la pièce (donc les meubles qu’on y trouve) et le pop de mobs et trésors qu’on y croise.

Là, la génération est alors finie. C’est pas trés lourd mais c’est à prendre en compte dans le système.

Et j’ai reçu 6,5€ de D6 en bois vierge (25mm), joie ^^ !

(Précision: les D6 vierges, c’est pour une variante de génération des mobs que j’ai test avec des potes, et qui crée un mini-jeu dans le jeu. Pour la faire courte, on s’est servi des Dés de Dungeon Roll pour générer les Mobs et les coffres de chaque pièce - les tables donnaient juste le nombre de dés à lancer… Quand tu espères tomber sur un gob qui garde 3 coffres et que tu fais face à 4 trolls, ça calme… Cette règle n’est pas équilibrée, au contraire des tables de base, mais elle est très fun -c’est comme quand Han Solo poursuit un stormtrooper avec son phaser à la main dans l’étoile de la mort et tombe nez à nez avec une salle de garnison complète… ^^-)

8 J'aimes