Trouver l'inspiration chez les grands maîtres : El Greco

La peinture de figurines, on l’oublie, c’est avant tout… de la peinture. Et quoi de mieux que de s’inspirer des grands maîtres pour chercher à s’améliorer, ou tout simplement, élargir notre approche ?

Il y a en ce moment une exposition sur El Greco au Grand Palais à Paris, j’y suis allé ce weekend et je dois dire que j’ai pris une belle claque sur l’art et la manière de manier le contraste.

Ombres et lumières sont les maîtres mots de ce peintre du XVIe siècle, originaire de Grèce (d’où le surnom) et qui a ensuite vécu en Italie et en Espagne.

La plupart de ses commandes étaient pour des églises (comme tous ses contemporains) mais son originalité réside dans son utilisation du contraste extrême (et de la manière dont il peint la nuit et le ciel).

Un exemple vaut mieux que mille mots :

Observez attentivement : la toge rouge est en fait majoritement… noir et blanc ! Cet effet permet de rendre dramatique les personnages principaux de ses toiles.

Une très belle source d’inspiration pour nous, modestes colorateurs de petits objets en plastique, lorsque nous voulons faire ressortir un élément.

9 J'aimes

Le shade c’est plutôt un Carroburg Crimson ou un Drucchi Violet sur la cape?

3 J'aimes

Peut-être un mix des deux :thinking:

1 J'aime

Plus proche du rouge, donc plutôt Carroburg ! Dilué au medium ! Sur une base de Rakkarth Flesh, je dis, ça passe!

Puis ombres les plus fortes en Agrax dans les creux (on voit du marron). Et après, bon courage pour les éclaircis en pallyd wych flesh jusqu’au blanc pur !

1 J'aime

Ça pourrait faire l’objet d’un défi : peindre avec les teintes de tel ou tel tableau.

4 J'aimes

Super idée !

2 J'aimes

@xben super idée !!!
Programme la date du défi et lance le :slight_smile:

Il faudrait se choisir 1 tableau 1 fig et reprendre au mieux les couleurs !

2 J'aimes

@Metamec tiens voilà pour toi.
Obligation de peindre en pointillisme :rofl:

5 J'aimes

Il est gore sur les éclaircissements ! Les fondus c’est pas trop ça :rofl:

2 J'aimes

Vous vous souvenez du rat des sables ? Peut-être que le type avait essayé de copier van gogh…

Pour rappel ça avait été diffusé par @Spin0us ca m avait traumatisé la rétine

6 J'aimes

Y’a rien de choquant, les rat-sables sont comme ça

1 J'aime

Moches ?:crazy_face:

1 J'aime

Ah c’est parce qu’il était originaire de Grèce, je croyais que c’était de la famille de Juliette.

Et le Aabryss entame un sprint en direction de la porte et se prend les pieds dans le tapis, roule en boule et se cache à gauche au font du couloir

5 J'aimes

Intéressant. Je vais aller voir.
Corrigez moi si j utilise pas les bon mots. C’est hyper désasturé. Tout le contraire du Caravage?

2 J'aimes

@Metamec Même le socle est de sable…

@diceroller Le Zénithal est une tentative qui vise, souvent en noir et blanc, à poser les éléments saillants de hautes et basses lumières, la colorisation arrive ensuite pour donner un peu plus de punch à tout cela. Toutefois, ceux qui maîtrisent le zénithal (pas moi) peuvent se dire qu’ils s’approchent d’une démarche à la El Greco. En tout cas, pour du XVIème, et surtout par ce tableau qui utilise particulièrement des couleurs « flashis », il me paraît être une comète dans le firmament de ses contemporains (Rubens, Da Vinci, Botticelli, Raphaël, …).

@Aabryss Toujours à faire l’andouille çuilà hein… saltimbanque ^^ :wink:

Et Umbre, quelque peu grisé d’avoir peut-être trop fêté l’arrivée des derniers membres de CFM, se prit les pieds dans le tapis et s’écrasa bruyamment dans le milieu de la salle… Un AIIIILLLEUX !!! magistral accompagnant le choc contre le sol froid. Il resta immobile quelques instants, tête au sol, fesses en l’air, se redressa, se frotta sa joue gauche et son front qui avaient heurté le sol, dissimulant de ses doigts une bosse qui déjà poussait rougeâtre. Quelques secondes suffirent pour qu’il se redresse sur son séant, se lève et rejoigne penaud Aabryss (que l’on ne devinait toujours pas tant il était bien dissimulé), dans l’angle de la pièce.
Les badauds témoins de la scène, hilares pour certains, interdits et désolés pour d’autres, seraient tous bien en peine d’envisager chez cet homme que la chute avait jeté dans le ridicule, l’agilité, la vivacité et l’adresse (parfois la finesse d’esprit mais peut-être que je m’emballe) dont il pouvait faire preuve dans des endroits isolés de toutes tavernes.

MORALITE : Evitez d’emmener ce gros balourds au musée après les apéros d’accueil des nouveaux Colorfulminions…

5 J'aimes

Longtemps je me suis posé la question comment trouvé son style, j ai trouvé MA réponse y a quelque minute. Je regardé une vidéo sur le sujet et la dames a balancé un truc tellement naturellement que je mes suis dit ;
Pour moi trouvé son style, c est pas cherché ailleurs ce qui est en toi ?.. ce posé la question c est quoi mon style, c est faire fausse route car c est déjà s éloigné de soi. Personnellement je trouve qui faut ce posé la question, qui je suis, qu est ce que veut « faire passé ma motivation » . On sait d ou on vient, et on sait ou on veut allez !

Et ces la Pour Moi que rentre l INSPIRation qu on peut trouvé chez des grand maître et les question théorique des contraste, des lumières, des Harmonie colorée, etc… On refais pas le monde tous simplement, d autre sont passez par la avant nous et il faut les prendre comme des guide. Cela permet a chacun d aimé telle ou telle chose et de cheminé en ce découvrant.

Et pour l instant j essai juste de trouvé comment ( a travers la technique et la théorie) faire passé quelque quelque chose, provoqué une émotion, car je suis loin d INSPIRé qui que soit ! On aurez très bien pu inversé ses 2 paragraphe ou les mettre en bordel, y a des cerveaux droit des cerveaux gauche, yin et yang ! Chacun comprend les chose comme il le doit dans son cheminement !

1 J'aime