[Zombicide Invader] Lockart fait dans le contrast

Je viens de recevoir mon tout premier KS sous forme d’un gros carton bien volumineux : Zombicide Invader. A l’intérieur :

  • Zombicide Invader (boîte de base)
  • Zombicide Dark Side (saison 2)
  • Orphan Gang (boîte de 6 héros)
  • pleins de SGs

:smiley:

LES FIGS
Je n’ai pas compté le nombre de figs mais c’est faramineux.
Les sculptures sont sympas. La production un peu moins : beaucoup de lignes de moulage qui ne se grattent pas aussi facilement que du GW. Cependant, le plastique me semble de bien meilleure facture que dans les premiers Zombicide. Il est assez rigide.

MATERIEL
Tout est de très bonne qualité. La boîte est très bien agencée et permet de tout ranger convenablement. J’apprécie particulièrement le thermoformage pour ranger les figs.

LE JEU
J’ai déjà fait une partie tutorielle en solo, pour voir, puis une partie à 2 avec ma fille de 7 ans. Le jeu est bon et vraiment accessible.
J’aime bien le fait qu’on puisse adapter certains point de règles. Par exemple, lors des 2 parties, nous n’avons joué que 4 persos au lieu de 6. En réduisant le deck Invader, ça passe très bien, sans rendre le jeu trop facile.

PEINTURE
Maintenant il faut penser à peindre tout ça :scream:
Etant habitué à passer 10h sur une fig, je me vois contraint de changer de technique afin de ne pas sombrer dans le désespoir. 2 alternatives :

  • Speed painting : base (ou sous-couche couleur) > brossage > shades > détails
  • Citadel Contrast : sous-couche zénithale > Contrast > détails en peinture traditionnelle

J’ai opté pour la dernière option. J’ai envie de tester.
Reste plus qu’à s’y mettre :wink:

6 J'aimes

Tests de sous-couches

Premier tests après l'achat de 3 pots de Citadel Contrast :
  • Gryph-charger Grey (un bleu-gris)
  • Volupus Pink (un rose-fushia)
  • Gore-Grunta Fur (un marron chaud)

Sachant que la peinture Contrast est translucide et réagit en fonction de la sous-couche, j’ai tenté quelques trucs. Dans les 3/4 des cas, j’ai malheureusement foiré la sous-couche… :cold_sweat: Mais les tests restent valides.

#1 Sous-couche zénithale Chaos Black GW > Corax White GW

Citadel Contrast : Gryph-Charger Grey et Volupus Pink sur les mains
1 couche sur première fig, 2 couches sur la deuxième

!!! J’ai complêtement foiré la couche de Corax White (comme d’habitude), d’où cet aspect moucheté. J’ai finalement compris, mais trop tard, que je vaporisais cette couleur de trop loin (+ de 30cm). Contrairement à mes autres bombes avec lesquelles je n’ai aucun soucis (Uniform Grey AP, Chaos Black GW…), celle-ci doit être vaporisée à 20-25 cm. C’est bien mieux maintenant.

AVIS : Les contrastes ressortent bien mais sans plus. Comme les zones sombres de la sous-couche zénithale sont bouchées, rien ne se produit.
Une seule couche de Contrast suffit. Passer 2 couches ou plus ne fait qu’assombrir l’ensemble et atténuer les contrastes.
Travailler les transitions dans le frais avec la peinture Contrast se fait très bien.


#2 Sous-couche zénithale Chaos Black GW > Corax White GW

Citadel Shades : Drakkenhoff Nighshade puis Carmoborough Crimson sur les mains

Pas de peinture Contrast ici. C’est juste pour comparer avec des shades de teintes équivalentes.
Ici il faudrait ajouter des éclaircissements ou faire un brossage à sec pour obtenir un rendu équivalent à la peinture Contrast, donc passer plus de temps.
1 bon point pour la Contrast.


#3 Sous-couche unie Uniform Grey AP

Citadel Contrast : Gryph-Charger Grey

!!! Encore une sous-couche ratée, cette fois due à une bombe quasi vide qui a projeté la peinture sous forme de goutellettes. C’était pas ma journée :disappointed:

AVIS : On obtient une couleur plus sombre (logique) et des contrastes beaucoup moins marqués. Intéressant mais pas le rendu souhaité.


#4 Sous-couche zénithale Uniform Grey AP > Corax White GW

Citadel Contrast : Gryph-Charger Grey

AVIS : Là ça fonctionne tip top : les contrastes sont bien présents, la teinte est bonne et en plus un petit effet lining assez sympa. Faut que j’essaye d’appliquer la peinture Contrast de manière plus légère. Ici je l’ai appliqué de façon un peu trop généreuse, comme avec une shade.
Peut-être un léger brossage à sec de blanc pour marquer certains détails, puis peinture traditionnelle pour le reste de la fig.


Conclusion

Je considère être assez rôdé niveau peinture traditionnelle, avec une routine et des habitudes bien ancrées. Mais avec la peinture Contrast je me sens un peu dérouté. D'une part car ce type de peinture bouleverse une partie de mes fondamentaux (base>shade>highlight) et me place à nouveau dans une position de novice où il faut expérimenter et apprendre de ses erreurs (ce qui n'est pas si mal en soit). D'autre part car le fait d'obtenir rapidement et facilement un rendu acceptable (pour du tabletop) est inédit pour moi qui passe facilement 10h sur 1 seule fig. Y'a un petit côté "trop facile" qui me dérange, comme si je ne pouvais être fier de ma peinture qu'après un travail long et acharné...

Bref, la peinture Contrast amorce une révolution dans ma façon de peindre les figs à la chaîne. Le gain de temps est phénoménale : environ 5min par fig. Le rendu franchement acceptable. Je suis convaincu du bénéfice. Et je pense que dans mon cas, ça sera salvateur :sweat_smile:

12 J'aimes

Vu le nombre de figurine tu vas bien dépasser les 10h de peinture ^^, 1 boite ou une fig c’est du pareil au même :wink:

Merci pour ton retour et bon courage !

1 J'aime

Merci @Lockart pour tes tests et tes conclusions.

Comme toi, je m’interroge sur ma réelle envie de passer sur du GW Contrast quitte à rompre avec mes habitudes (bonnes et mauvaises) de hobbyiste.

Un peu réac j’en conviens mais vraiment, quel que soit le résultat final de mes tentatives, j’aime peindre, j’aime regarder des tutos et tenter de progresser dans mes pratiques et je ne sais si la transition pré/post Contrast correspond à ce que j’attends de cette activité qui m’apporte plaisir et détente.

Pour ces raisons, alors que je sèche actuellement devant l’ampleur des figs d’une boîte de Green Horde, je pense ne pas me tourner vers la gamme Contrast. Je n’ai que peu de pots GW et je pense que ça va rester comme ça.

Un grand bravo pour GW qui a pu sans doute répondre aux désirs de hobbyistes plutôt centrés jeu et pas tant sur la peinture, moi je vais en rester à mes Army Painter, Vallero et Scale 75.

On peint comme on aime, le tout reste de se faire plaisir :slight_smile:
Sinon, encore merci Loïc pour ce partage d’xp et plein de courage pour la tâche titanesque qui t’attend !!!

3 J'aimes

On continue le test avec la pose des autres couleurs. Toujours en Contrast.
Je ne me suis pas trop appliqué, et j’ai fait quelques erreurs. Le but ici est de définir le schéma de couleur et la méthode à appliquer pour toutes les prochaines figs.


Le schéma de gauche me plaît bien, avec les tentacules marron dégradés vers le violet et le ventre bleu. C’est le plus lisible.
Avec quelques pointes d’éclaircissements ici et là ça sera parfait.

Quelques remarques sur l’application de la peinture Contrast :

  1. Comme la peinture est assez liquide, c’est pas si simple de faire des zones bien délimitées sans baver. Mais en s’appliquant bien ça peut le faire.
  2. Mieux vaut peindre dans le frais pour obtenir de jolis dégradés plutôt que passer des couleurs successives, même diluées. Ça fonctionne moins bien je trouve.
  3. Éviter de superposer les couleurs. On perd le bénéfice du Contrast. Ici j’ai peint les zones violettes par dessus le bleu et ça manque un peu de peps.
  4. Un petit brossage blanc après la couche principale est sympa mais accessoire. Ça reste cependant utile si on superpose les couleurs, pour retrouver un peu de contraste. Ici la fig de gauche (tête, torse, mains et tentacules).

Pour le moment je dois être rendu à 20 min par fig (hors sous-couche, socle et temps de séchage).

3 J'aimes

Merci pour ton commentaire @Umbre.

Dans mon cas, il ne s’agit pas de basculer complètement vers le Contrast, en laissant de côté ma méthode habituelle.
Je vois plus ça comme une approche distinct et spécifique à certains projets.

Comme toi, j’aime peindre, faire des mélanges, multiplier les filtres, mixer les techniques… afin d’atteindre un rendu à la limite de mon imagination. C’est une démarche purement artistique qui en soit est très gratifiante, mais au combien exigeante.

Je me suis rendu compte de mon incapacité à me limiter quand je commence à peindre. J’ai besoin d’aller jusqu’au bout de mes capacités, pour les repousser à chaque fois. M’imposant ainsi à faire toujours mieux que la fig précédente.

Malheureusement, cette posture est en conflit avec la nécessité de peindre une boîte de jeu dans son intégralité. Mice & Mystics, Descent, Blackstone Fortress, mes figs 18mm… autant de projets qui n’avancent pas ou jamais terminés parce que je veux trop en faire.

Si je n’arrive pas à me limiter au speedpainting par ma seule volonté, peut-être qu’en changeant complètement de type de peinture et de technique j’y parviendrai. C’est là où la Citadel Contrast joue son rôle, et dans le cadre de la peinture de Zombicide Invader uniquement.

5 J'aimes

Super se compte rendu d’expérience. Jusque lz, la contraste de m’intéressait pas du tout.
Mais avec se conte rendu, tu me tentes vraiment.

De ce que j’ai eu comme retour sur youtube, les couleur ne pouvais pas se mélanger. A chaque fois on obtenait un brun dégueulasse.
Pour info, je mélange très très souvent mes couleurs.

Mais ici tu parle de peinture dans le frais. Je suppose que tu as dilué la contraste avant applications.

Tu parles aussi d’éviter la superposition de couleur, je suppose qu’à ce moment là tu n’avais pas dilué la peinture…

Tu sais m’en dire plus ??

Merci d’avance pour ton retour. :+1::+1:

2 J'aimes

Je n’ai pas encore testé les mélanges avant application sur fig.
Mais je suis quasiment sûr que si on mélange un jaune avec du bleu, on obtient du vert ^^

Non, j’ai appliqué la peinture direct sortie du pot.
D’un côté j’applique du bleu, de l’autre du rose et je mélange la peinture au niveau de la jonction des deux teintes, directement sur la figurine. Comme la peinture est assez liquide et qu’elle s’applique de manière assez généreuse, ça se fait tout seul. Les pigments d’une teinte vont doucement se diffuser dans la deuxième, produisant dans mon cas une jolie teinte violette.

Sur une autre fig, j’ai passé une couche de rose après que la première couche de bleue soit sèche, puis j’ai estompé avec un pinceau humide pour créer un dégradé (comme on pourrait le faire avec une shade) mais le résultat n’était pas top.

Non non je n’ai rien dilué.
Les Contrast sont translucides. Il faut donc une sous-couche relativement claire pour que les contrastes soient bien marqués.
Du coup, en multipliant les couches, ou en superposant différentes teintes, on va opacifier la peinture, limiter l’apparition de zones contrastées (ombres et éclaircissements) et ainsi perdre tout l’intérêt de ce type de peinture.
Mais oui, il y a la possibilité de diluer la peinture avec un médium spécial, que je n’ai pas. Et certaines teintes, très translucides, semblent bien se prêter à l’exercice tandis que d’autres, plus couvrantes, non.
A mon niveau je n’en sais pas plus.

2 J'aimes

Franchement, je ne peux que vous conseiller d’essayer.
Pas besoin de vous ruiner, n’achetez qu’un seul pot, pour voir ! Rien ne vous empêche de faire une teinte de vos figs en Contrast, le reste en traditionnel.

Par exemple, @Umbre tu peux prendre un vert terne pour faire la peau de tes orcs Green Horde.

C’est simple, on gagne du temps sur des étapes que personnellement je trouve souvent longues et fastidieuses : base > shade > base > x couches d’éclaircissements. En un seul passage, on arrive direct à l’étape que je préfère : les éclaircissements fins et la mise en valeur des détails. C’est le bonheur ^^

3 J'aimes

Je pense que je vais tenter l’expérience un de ces 4. :stuck_out_tongue_closed_eyes:

Merci de partager ton expérience avec nous, ça donne pas mal du tout ! :+1:

Et effectivement à réfléchir pour peindre de la masse…

1 J'aime

Je rejoins la foule de remerciements, ton retour est top ! :+1:
Et le choix des couleurs marche bien !

J’ai une préférence pour le xenos purement bichromatique (celui de droite), celui de gauche donne l’impression d’avoir des cheveux plutôt que des tentacules.

1 J'aime

C’est pas faux.
Je vais essayer de mixer les 2 en faisant un dégradé brun-violet sur les tentacules. Je trouve que le brun apporte un petit quelque chose en plus : un aspect algue peut-être. En plus de rendre la masse plus lisible je trouve.

Voici les 2 figs prototypes finalisées.



J’ai commencé une autre fig en suivant à peu près le même processus, mais plus appliqué et précis.

1# Sous couche zénithal : Mechanicus Grey > Grey Sheer > Corax White

2# Contrast : Gryph-charger Grey et Volupus Pink en wet blending (corps)

3# Contrast : Gore-grunta Fur et Volupus Pink en wet blending (tentacules)

4# Contrast : Volupus Pink (pores et excroissances)

5# Éclaircissements : Cadian Fleshtone / Kislev Flesh (tentacules, mains, excroissances)

6# Socle : Martian Iron crust > Reikland Fleshshade > Jokaeiro Orange

J’y ai passé un peu plus de temps que je ne le pensais. Bien délimiter les tentacules à été assez pénible. Pour les suivants, je pense que je ne m’embêterai pas et peindrai tout en bleu pour revenir appliquer du violet par dessus une fois sec (comme sur l’un de mes prototypes). Un petit brossage à sec de blanc sur le visage et les tentacules sera le bienvenu.

Le wet blending s’est révélé un peu tricky à faire sur les petites zones, genre les tentacules : ça sèche trop vite ou les 2 teintes se fondent trop l’une dans l’autre. En revanche, sur les mains ça se fait assez facilement et ça fonctionne à merveille. Donc je vais rester basique et ne faire que le gros tentacule en brun-violet.

Voilà, encore quelques petits ajustements et je suis au point.
ça reste un processus “no-brain”. Il n’y a pas besoin de réfléchir, ou de se concentrer. Juste appliquer la peinture. Donc idéal pour le traitement par lot.

8 J'aimes

Ca rend super bien. Bravo :slight_smile:

2 J'aimes

Merci pour le tuto, le choix de couleur est vraiment bon !!
J’y penserai quand j’attaquerai les miens.
:clap:

1 J'aime

Superbe résultat @Lockart !!!

Te voilà paré pour faire une belle série :wink:
Le résultat sera superbe quand tu auras en plus l’effet de nombre :+1::+1::+1:

1 J'aime

Merci, mais je n’ai pas trop de mérite. C’est @Dognar qui me l’a soufflé sur le Discord.

J’ ai cru comprendre que le contraste, c était de l encre avec un médium très visqueux. Peut être que si on part sur le mélange des encre avant d appliquer le médium visqueux, ça ira mieux

Merci beaucoup pour ce fil Lockart et bravo pour le résultat. Force et honneur à toi pour la suite!
J’ai pris aussi quelques Contrast pour tester et j’ai été aussi déstabilisé qu’agréablement surpris par le résultat. La Guilliman Flesh est juste dingue pour tout ce qui est peau. Mais effectivement je me retrouve dans ce que tu dis à propos du sentiment de “tricher” quand on est un artisan qui suit son pattern depuis longtemps. Là je fais un gros “patchak” en une couche sur la tête et “par hasard” ça peut faire un effet de dinguo que je n’aurais jamais pu obtenir par ma méthode traditionnelle. En un sens, ça fausse le game. Je pense l’utiliser sur des bouts de figurines, en complément d’autres méthodes. Notamment les a-plat où je ne suis jamais très bon, genre les capes par exemple. Mais toujours avec un petit éclaircissement et/ou brossage derrière (sinon c’est pêché). Sur des décors aussi ça va bien dépanner… Je me retrouve vraiment dans tout ce que tu dis en tous cas. Merci d’avoir aussi bien poussé le sujet. Je pense qu’avec les Contrast et un petit 6MMRPC, le fantasme de la boîte terminée n’a jamais été aussi proche :sweat_smile:

2 J'aimes